Il faut juste entendre Philippe décrire les conditions de navigation pour comprendre que la météo n’a pas été facile ces derniers jours. Du vent fort et instable a malmené le solitaire qui ne décrit pas de problème technique majeur depuis le départ des Sables. Beaucoup de skippers ont révélé des défaillances de leur système de régulateur d’allure. A bord de PRB, tout va bien… Tout juste pointe-t-il discrètement des petits soucis sans conséquence… Mais personne n’en saura plus. Celui qui mène toujours la flotte de la Golden Globe Race est bel et bien dans la compétition et pas question de laisser échapper le moindre indice qui pourrait être favorable à ses adversaires. Au classement de 18h ce soir, PRB devance Jean-Luc Van Den Heede de 35 milles et le néerlandais Mark Slats de 62 milles. Ils ne sont plus que 14 solitaires en course sur la Golden Globe Race. Le français Antoine Cousot a du faire un stop à Rubicon aux Canaries pour réparer son système de régulateur d’allure. Il va reprendre sa route mais sera comptabilisé dans le classement Chichester, qui rassemblera les marins qui auront fait escale. Hier, l’australien Kevin Farebrother a annoncé son abandon. L’aventurier-alpiniste a finalement découvert qu’il n’était pas fait pour la navigation en solitaire. Il renonce à son tour du monde et son bateau est déjà à vendre sur le facebook de la course ! Avis aux amateurs pour préparer la prochaine édition !

Philippe à la vacation du jour :
« Bonjour à tous. Bienvenue chez PRB dans l’Atlantique nord entre Dakar et les îles du Cap vert. La nuit dernière a été plutôt musclée. On est entre deux zones de vent. Devant moi, il n’y a pas beaucoup de vent et derrière moi il y a la baston que l’on s’est pris les trois derniers jours. La nuit, un coup il y avait 10 nœuds de vent, un coup il y avait 30 nœuds. C’était un peu pénible mais on s’en sort plutôt pas mal. Je n’ai rien cassé. Un petit peu de malheur quand même mais rien de grave. Tout va bien à bord de PRB qui descend un peu plus paisible qu’avant. On doit être à 6-7 nœuds et il doit y avoir 18 nœuds de vent. Nous sommes sous yankee tangonné (foc de brise) et Grand-Voile à un ris. Je vous dis à la semaine prochaine ! Au revoir ! »

Classement le 17 juillet à 18h30 :
1 – Philippe Péché (PRB) à 22 875 milles de l’arrivée
2 – Jean-Luc Van den Heede (France) à 35 milles
3 – Mark Slats (Pays-Bas) à 62 milles
4 – Are Wiig (Norvège) à 158 milles
5 – Susie Goodall (Royaume-Uni) à 216 milles