Face au skipper, les élèves sont impressionnés et en perde la vue ! « Mais c’est vraiment lui le vrai marin ?! ». Retour à la réalité, avec des interrogations plus pragmatiques : nourriture, quotidien à bord : tous les thèmes sont abordés. Vincent y répond avec naturel et pédagogie. « Qu’est ce qui va vous manquer le plus en mer ? » pose naïvement une jeune écolière de l’école vendéenne Amiral. « Ce sont les autres qui me manqueront le plus » répond spontanément Vincent. Réponse étonnante pour un marin qui aime la navigation en solitaire ? Pas tant que ça en croire le sourire que le skipper arbore au contact de ces jeunes enfants. Lors d’un précédent entretien, il confiait d’ailleurs à ce sujet : « Quand tu aimes découvrir le monde en voyageant, tu t’intéresses évidemment aux pays que tu longes. Connaître le monde, les ports, les pays, cela permet aussi en cas d’arrêt contraint de mieux se débrouiller. L’habitude d’aller vers les gens ne se perd pas en solitaire autour du monde ». Après quelques posters dédicacés, et photos souvenirs aux côtés du skipper finistérien, les enfants ont poursuivit leur visite… la tête remplit d’images merveilleuses. Vincent, de son côté, a enchainé sa matinée avec des rendez-vous médias puis a profité d’une après midi un peu plus calme pour se reposer.