[AUTO]
Sur cette étape de vitesse entre Salta et Calama, Carlos Sainz et son co-équipier signent une 3ème place à 1’24 seulement de leurs principaux adversaires Peterhansel/Cottret. Au vu des faibles écarts en tête du peloton, la moindre erreur tactique ou défaillance mécanique pouvait coûter cher.

Le buggy #312 SMG de l’écurie Red Bull piloté par Ronan Chabot n’a pour sa part pas brillé sur cette étape (39ème). Cependant, il remonte à la 24ème place au classement général. Sur cette étape, il fallait aller vite et l’objectif de la tête de peloton était de se placer dans l’ordre des départs de demain. La 9ème étape sera en effet marquée par les célèbres dunes du désert d’Atacama.

De Calama à Iquique, les deux buggys SMG de l’écurie Red Bull et soutenus par PRB, devront parcourir une spéciale de 422 kms. Les équipages évolueront d’abord sur un parcours cassant, composé de dunes de sable. Puis, en fin de journée, les teams rejoindront l’océan et affronteront la descente vertigineuse d’Iquique sur près de 3 kms ! « Le dénivelé moyen dépasse les 30 % et il est presque déconseillé de freiner. La loi de la pesanteur s’exprime à plein, le bivouac se rapproche très vite ! » précise le directeur de course David Castera.