190730 YR polaRYSE PRB 1111

Né le 4 avril 1980

En couple

Deux enfants

Vit à Larmor-Plage

 

 

Kevin Escoffier hume le large depuis son plus jeune âge car chez les Escoffier, la mer se pratique au quotidien. Pour le travail d’abord puisque le père, Franck-Yves a exercé toute sa vie professionnelle durant en tant que patron pêcheur. Pour le plaisir aussi car c’est Frank-Yves qui a initié ses trois garçons à la navigation à voile sur le bateau familial. Pour la compétition enfin... Là encore, le père joue un rôle prépondérant. Parallèlement à la pêche aux bulots et aux araignées, le Malouin en pique pour la course au large. Avec plusieurs victoires majestueuses à son actif (trois Route du Rhum, trois Transat Jacques Vabre), il a ouvert la voie de la compétition à ses fils... Mais c’est d’abord vers le rugby que se dirige Kevin (l’un de ses frères est d’ailleurs joueur professionnel) avant de se frotter à la régate.

 

 

 

Une première grande victoire 

Il fait de ses études une excuse pour continuer à cultiver sa passion du large. Pour valider son diplôme d’ingénieur en mécanique des matériaux et des structures, Kevin choisit d’effectuer son sujet de fin d’études sur le dernier né des bateaux de Michel Desjoyeaux. C’est l’époque des trimarans ORMA, des bateaux révolutionnaires, extrêmement rapides et spectaculaires. Kevin est fasciné et intègre pour quelque temps la structure de Mich Desj où il effectue le suivi de la construction du Multi50 « Crêpes Whaou ». C’est à bord de ce bateau, aux côtés de son père qu’il s’engage pour sa première grande transatlantique en course : la Transat Jacques Vabre 2005. Ensemble, le père et le fils mènent le trimaran jusqu’à la victoire à Salvador de Bahia ! Une aventure qui finit de le convaincre, si besoin en était, que sa vie professionnelle se jouerait d’une manière ou d’une autre sur l’eau.

Kevin intègre à ce moment-là l’équipe technique PRB sous la direction de Vincent Riou pour la construction du plan Farr destiné à courir le Vendée Globe 2006. Jean- Jacques Laurent, le Président de PRB en garde le souvenir d’un « garçon discret mais efficace et compétent techniquement ! ». Un souvenir qui sera aussitôt ravivé quand Vincent Riou évoquera le nom de Kevin quelques années plus tard pour lui succéder.

 

Des tours du monde au tour du monde !

En 2006, Pascal Bidégorry alors skipper de Banque Populaire et Ronan Lucas, directeur technique du Team, le recrutent pour prendre en charge le bureau d’études de ce qui est alors l’une des plus grosses équipes de course au large au monde. Si l’ingénieur s’implique énormément dans la naissance, puis la construction du Maxi Banque Populaire V, il va aussi très vite démontrer de belles capacités en tant qu’équipier. Il sera de tous les records, y compris du Trophée Jules Verne sous la houlette d’un certain Loick Peyron. Il ne va alors plus cesser de tourner autour du monde.

2014 sonnera sa découverte de la Volvo Ocean Race. Détaché de l’équipe Banque Populaire, il embarque aux côtés de Charles Caudrelier et Pascal Bidégorry pour une aventure de neuf mois sur les mers du monde. À la clé, unetroisièmeplace.Troisansaprès,il re-signe pour un même programme, toujours avec le duo Caudrelier / Bidégorry. Cette fois, c’est la victoire ! À 40 ans à peine, Kevin Escoffier compte donc parmi les marins les plus expérimentés... en équipage. Et c’est bien là le nouveau défi du Malouin : appliquer toute l’expérience acquise ces dernières années pour mener à bien son projet de tour du monde sans escale et sans assistance mais cette fois en solitaire. Celui qui est plutôt du genre à regarder les choses en face le sait... Il y a encore beaucoup de travail avant d’arriver fin prêt sur la ligne de départ du Vendée Globe. Cela tombe bien, le travail ne lui fait pas peur et il aime échanger et se nourrir des connaissances de ses pairs. Accompagné de Nicolas Lunven pour cette Transat Jacques Vabre, il va chercher à partager avec l’un de ceux qui, a contrario de son propre parcours, s’est formé au solitaire par la voie « académique » du circuit Figaro.

Passionné, excellent technicien, meneur d’hommes, équipier hors pair, drôle et capable d’autodérision... Ceux qui ont côtoyé Kevin Escoffier n’hésitent pas à dresser le portrait d’un compagnon de route idéal. Avec Nicolas Lunven, ils forment un duo équilibré. Un duo d’outsiders qui fera probablement l’objet de la plus haute surveillance de la part de ses adversaires.

 

190520 MXH polaRYSE PRB 019 paysage9

 

Extraits du palmarès

2018 : Vainqueur de la Volvo Ocean Race sur Dongfeng

2015 : 3ème de la Volvo Ocean Race sur Dongfeng

2012 : Vainqueur du Trophée Jules Verne sur Banque Populaire V

2011 : Record de la Rolex Fastnet Race sur Banque Populaire V

2009 : Record de l’Atlantique Nord sur Banque Populaire V

2005 : Vainqueur de la Transat Jacques Vabre sur Crêpes Whaou (Multi50)