Actualités

Pour leur deuxième rendez-vous en Diam 24, Vincent Riou, Nicolas Andrieu et Guillaume Le Brec montent sur la première marche du podium. C’est leur deuxième victoire après celle obtenue lors du Grand Prix Guyader. Le nouveau trimaran de 24 pieds dessiné par le cabinet VPLP continue de réjouir le skipper de PRB.

Même dans les conditions de petit temps à medium qui ont régné ce week end en rade de Brest, ce support permet aux équipages de livrer de très belles régates. Et c’est bien la confrontation que vient chercher Vincent en Diam 24. Rappelons que la navigation sur ce support répond d’abord au souhait de Vincent de poursuivre la régate pendant le long chantier de son 60’ PRB.
 Avec trois victoires sur les cinq manches disputées en trois jours (les Diam 24 n’ont pas couru hier en raison du manque de vent), Vincent a dominé les débats même si ses adversaires apprennent eux aussi très vite. « Bruno Jourdren a fait une belle régate. Il termine juste derrière nous. Arnaud Jarlegan, grand spécialiste du multicoque, faisait partie de son équipage et c’est très sympa de voir des personnes comme Arnaud, très expérimentées,  naviguer sur la série »  commente Vincent enthousiaste face à cette flotte qui se développe. C’est Bernard Stamm qui se classe 3ème de ce Grand Prix de l’Ecole Navale. Le prochain rendez-vous pour les Diam 24 sera le Raid Emeraude à Saint-Lunaire à la fin du mois. Vincent sera présent même s’il gèrera en même temps la remise à l’eau de PRB programmée également pour la fin du mois.

Les résultats complets sur :
http://www.gpen.fr/images/Image/File/resultats/Diam%2024/GENERAL%20APRES%205%20COURSES%20AVANT%20JURY.pdf

[VOILE] Vincent Riou et son équipage participeront au Grand Prix de l’Ecole Navale, du 29 au 1er juin à Brest à bord du Diam 24 PRB. C’est la deuxième régate de la saison sur ce nouveau support et c’est la première fois que Vincent Riou coure le GPEN.

[VOILE]

Alors que le chantier se poursuit pour le monocoque PRB, son skipper Vincent Riou enchaine les navigations en DIAM 24. Ce petit trimaran de sport dessiné par le cabinet d’architecte VPLP a séduit plusieurs skippers. Pour Vincent, ce support est idéal pour

PRB est le premier bateau inscrit à la Route du Rhum –Destination Guadeloupe. De portée essentiellement symbolique, cette information renseigne cependant sur l’appétit de Vincent Riou pour le grand rendez-vous de l’année. 

Vincent, son équipe et les experts du chantier CDK sont à pied d’œuvre autour du monocoque PRB. Depuis sa mise en chantier il y a un peu plus d’un mois, le 60’ vainqueur de la Transat Jacques Vabre a été totalement mis à nu. Le remontage a débuté et le spectacle est donc « un peu moins impressionnant » explique amusé Jean-Marc Failler, directeur de la structure de Vincent.

Après bien du retard, du notamment aux conditions météos exécrables de ce début d’année, PRB est revenu en Bretagne la semaine dernière comme beaucoup d’autres IMOCA de la Transat Jacques Vabre.

Vincent Riou et son équipe ont profité d’une accalmie passagère dans la nuit de jeudi à vendredi dernier pour le convoyer depuis Lorient. Le bateau vainqueur de la Jacques Vabre a ensuite été mis au sec puis à l’abri dans le chantier CDK. Vincent a prévu un long chantier de trois mois. L’objectif  de ce chantier est d’optimiser PRB en vue de la Route du Rhum, course phare de l’année.
Le skipper profitera également de cette période pour changer la quille de son monocoque et passer à une quille standardisée construite dans un bloc d’acier forgé comme le prévoient les nouvelles règles de l’IMOCA. Après sa victoire dans la Transat Jacques Vabre, Vincent sera l’un des favoris incontestables de la Route du Rhum. En attendant juin et la remise à l’eau du monocoque vendéen, il nous dit tout sur ce chantier qui vise à mener PRB sur la plus haute marche du podium en novembre prochain.

INTERVIEW DE VINCENT
Comment s’est passée la récupération de PRB suite à l’arrivée du cargo en fin de semaine dernière ?
«  Ça s’est bien déroulé. Nous avons récupéré le bateau tardivement. Cela a tenu un peu d’une opération commando pour le débarquer et le ramener à Port La Forêt car la météo n’était pas avec nous. Le créneau était très serré. Nous avons pu le faire dans la nuit de jeudi à vendredi. Vendredi, on avait à peine fermé la porte du chantier qu’un nouveau coup de vent est arrivé, c’était chaud ! »

Où se trouve le bateau actuellement ?
«  PRB est actuellement dans le chantier CDK. Nous avons tout démonté avant de le mettre en chantier, une série de mesure va être menée sur la coque. »

Quel est l’objectif de ce chantier ?
« Nous souhaitons optimiser le bateau pour la Route du Rhum Nous allons également procéder au changement de quille. Le chantier va durer trois mois. Nous prévoyons une remise à l’eau début juin. »

Quel est ton rôle durant toute cette période ?
« Je coordonne tout le chantier et puis, je travaille sur toute la partie recherche et développement. Je coordonne les études menées tant en externe avec les différents architectes qu’en interne. C’est une période importante actuellement car ces études ont été menées depuis début janvier et nous sommes désormais dans une phase de choix. Ensuite, nous passerons à la réalisation. »

C’est une phase cruciale, un moment qui te plait ?
« C’est une phase intéressante. Il y a un mélange entre le côté développement technique et la gestion des risques. Il faut passer au concret en évaluant les risques. Il n’y a jamais de solutions miracles. C’est toujours des moments où l’on pèse le pour et le contre. Rien n’est évident. »

Et pendant le chantier, tu poursuis ton entrainement physique et la navigation ?
« L’entrainement physique est quotidien. C’est vraiment important pour moi. Quant à la navigation, la météo a été vraiment très mauvaise mais dès que je peux sortir pour naviguer, je le fais. Je navigue en Diam, un petit trimaran pour garder le contact avec l’élément. »

[VOILE] 

 

En partance d’Itajaí (Brésil), et après près d’un mois de mer au « chaud », PRB est enfin arrivé à Lorient. A bord du cargo Prima Dora depuis le 12 janvier, le monocoque orange a été déchargé aujourd’hui et réceptionné par son skipper et l’équipe.

[VOILE]

Le retour de PRB en France se précise ! Le monocoque orange a été chargé vendredi dernier à bord du cargo Prima Dora à Itajaí (Brésil). La quille et le mât du 60’ ont également été embarqués sur le navire.

[VOILE] - 8 janvier 2014

 

Depuis la victoire de Vincent et Jean sur la Transat Jacques Vabre, le monocoque orange a passé les fêtes de fin d’année à Itajaí au Brésil. Le team PRB s’est organisé pour préparer le 60’ en vue de son retour en France.

[VOILE] 
La remise des prix de la Transat Jacques Vabre s’est tenue samedi dernier à Itajai. Elle clôture une superbe édition et a permis de saluer encore une fois la victoire de Vincent Riou et Jean Le Cam. Vincent avec l’aide de son équipe sur place (Jean-Marc Failler et Philippe Laot) a préparé depuis quelques jours PRB pour le retour par cargo prévu dans le courant du mois.

[VOILE]
Décidément, ces deux-là n’ont pas fini de nous surprendre. Après avoir bataillé comme des chiffonniers lors du Vendée Globe 2004, après un sauvetage au Cap Horn qui restera dans les annales du sport en 2008, voici que Vincent Riou et Jean Le Cam signent ensemble une victoire sur la Transat Jacques Vabre. 17 jours de course 41 minutes et 47 secondes pour 5 450 milles intenses et disputés à vive allure (13.21 nœuds de moyenne).