Actualités

Lors de la première nuit de course, Kevin Escoffier et Nicolas Lunven ont dû gérer un problème technique sur le dessalinisateur. Alors qu’il tentait de réparer, Kevin Escoffier a donné un coup de coude qui a embrayé le moteur. Cela a entrainé la rupture du plomb de l’arbre d’hélice. Kevin a immédiatement signalé le problème à la direction de course et a pu replomber dès la réparation effectuée puisque chaque équipage possède à bord des plombs de rechange en plastique numérotés fournis par l’organisation pour pallier ce type de problème.

Après les réparations effectuées sur le dessalinisateur et le moteur, on sent que Kevin Escoffier et Nicolas Lunven naviguent plus libérés. Hier, les deux hommes ont choisi de passer entre le DST du Cap Finisterre et la côte espagnole, une route qui leur a permis de croiser devant le reste du paquet du Sud.

Après 48 heures de course, Kevin Escoffier et Nicolas Lunven à bord de PRB prouvent toute la force de leur duo. Dans le vent fort du début de course puis au près dans un vent moins soutenu, les deux hommes ont réussi à maintenir une belle trajectoire et à progresser suffisamment vite pour accrocher le groupe de tête alors qu’ils étaient aux prises avec des problèmes de dessalinisateur et de moteur.

Après un départ empli d’émotions hier au Havre, le duo Kevin Escoffier / Nicolas Lunven est très vite rentré dans le match. Les premières heures de course de cette Transat Jacques Vabre ont été studieuses et ont laissé peu de répit aux hommes de PRB et à toute la flotte des IMOCA. Lire la suite...

C’est à 13h15 ce midi que le coup de canon a retenti, libérant ainsi les 59 bateaux engagés sur cette 14è édition de la Transat Jacques Vabre ! Un bon départ pour l’ensemble de la flotte au sein de laquelle le duo PRB a filé dans le paquet de tête en direction de la première bouée. Il semblerait donc que les propos de Nicolas Lunven avant de quitter les pontons ce matin aient été respectés à la lettre par les deux marins ! Alors que les concurrents louvoient près des côtes normandes, tous ont déjà les yeux rivés sur les prochaines heures de course car elles s’annoncent très stratégiques. Route Nord ou Sud, des choix différents s’offrent aux duos pour contourner la dépression présente sur l’Atlantique. Ajoutez à cela un renforcement du vent jusqu’à 20/25 nœuds en sortie de Manche et vous obtiendrez tous les ingrédients d’un début de course palpitant !  

C’est aujourd’hui à 13h15 que sera donné le départ de la 14è édition de la Transat Jacques Vabre. Pour l'occasion un dispositif spécial est mis en place. TV, radio, réseaux sociaux, ne manquez rien ! 

C’est à partir de 8h15 demain, que débutera la valse des départs pontons du bassin Paul Vatine. Un moment que les 59 duos engagés sur cette 14è édition de la Transat Jacques Vabre attendent, partagés entre impatience et concentration. Alors qu’ont eu lieu aujourd’hui les derniers préparatifs et les ultimes briefings skippers et météo, Nicolas Lunven, co-skipper de l’IMOCA PRB nous livre son analyse sur le schéma météorologique du départ et des jours à venir.   

Kevin, Franck-Yves, Loïc et Yannig. C’est toute la famille Escoffier qui est désormais réunie au Havre pour partager avec Kevin, ses derniers moments à terre avant le grand départ de la Transat Jacques Vabre. Et cela n’est pas sans rappeler des souvenirs à Franck-Yves car c’est lui qui a initié ses 3 garçons à la navigation à la voile. 

Trois jours, c’est désormais le temps qu’il reste à Kevin Escoffier et Nicolas Lunven avant de s’élancer à l’assaut de leur première transatlantique à bord de l’IMOCA PRB. Alors que l’équipe technique s’affaire aux derniers préparatifs sur le bateau, Kevin et Nicolas basculent eux progressivement en mode course. Et cela passe notamment par la mise en place de « routines » comme le travail sur la météo. Arrivé aujourd’hui au Havre, le météorologue Marcel Van Triest va travailler avec eux chaque jour jusqu’au départ pour anticiper et affiner au maximum les situations que les deux hommes vont rencontrer sur le parcours vers Salvador de Bahia. Un travail passionnant et extrêmement précis mené jusqu’au matin du départ. Dès le coup d’envoi de la Transat Jacques Vabre, Kevin et Nicolas devront faire leurs analyses et leurs choix seuls puisqu’en IMOCA, le routage est interdit. 

Dans 2 jours, Kevin et Nicolas sélanceront à lassaut de la Route du Café. Longue de 4 350 milles, celle-ci offre un parcours aussi riche quexigeant où les zones stratégiques et les conditions météorologiques particulièrement instables à cette saison réservent bien des difficultés aux concurrents engagés.

A 5 jours du grand départ de cette Transat Jacques Vabre et alors que Kevin et Nicolas partagent leur temps entre préparation du bateau et rendez-vous médiatiques, nous avons décidé d’interroger notre duo sur des questions… de la plus haute importance !