S’il y a bien deux choses qui caractérisent le Pot-au-Noir, c’est sa complexité et son inexactitude. Alors il n’est pas étonnant que les dernières nouvelles reçues du bord en prennent quelque peu les traits…

Revenons-en aux faits. Interrogé hier midi à la vacation, Nicolas Lunven annonçait une possible entrée dans le Pot-en-Noir en soirée. Dans une vidéo envoyée ce matin, Kevin lui jouait la prudence et parlait d’une entrée plus tardive, cette nuit. Mais depuis, les choses ont évolué et il semblerait que le duo PRB ait entamé son passage du Pot.

« On pense avec Nico qu’on est dans le Pot-au-Noir. D’y être impacte directement la façon de naviguer qui n’est alors pas la même. Du coup on laisse un peu de côté les fichiers météo et une certaine « logique ». Notre priorité est de mettre le cap au Sud ou du moins au plus proche. » raconte Kevin.

L’IMOCA PRB, quatrième file donc vers le Sud au portant dans une quinzaine de nœuds et une mer de face qui le fait sauter de temps à autre. A bord, les températures sont de plus en plus chaudes et rendent chacune des manœuvres plus intense.

Si le leader Charal semble à la lutte depuis quelques heures les vitesses du petit groupe de 60’ qui le suit ne sont pas encore durement impactées. Pour preuve PRB affiche encore 15,6 nœuds au dernier pointage de 20h00. Mais cela ne devrait pas durer...

Le classement de 20h00 :
1 - CHARAL (Jérémie Beyou et Christopher Pratt)
2 - APIVIA (Charlie Dalin et Yann Eliès) à 64,3 nm
3 - 11TH Hour Racing (Charlie Enright et Pascal Bidégorry) à 122,9 nm
4 - PRB (Kevin Escoffier et Nicolas Lunven) à 153,3 nm
5 - BANQUE POPULAIRE (Clarisse Cremer et Armel Le Cléac’h) à 154 nm