C’est à 13h45 (heure française) que les coups de canon libérateurs de cette 48è Rolex Fastnet Race ont retenti devant le Royal Squadron Yacht Club de Coxes ! Kevin et Nicolas ont alors franchi leur première ligne de départ à bord de l’IMOCA PRB, un moment qui, on l’imagine fut fort en émotions pour notre duo !

Mais point le temps de s’émouvoir davantage, place à la compétition ! Car si cette Rolex Fastnet Race est la première course de Kevin et Nicolas, encore en apprentissage de leur monture, nos marins n’en oublient pas autant leur ambition sportive : monter sur le podium ! Et la tâche ne sera pas aisée avec 19 bateaux concurrents dont 2 nouvelle génération, Charal de Jérémie Beyou et le dernier mis à l’eau, ARKEA PAPREC de Sébastien Simon ! Ces 608 milles entre Cowes et Plymouth via le mythique phare du Fastnet s’annoncent passionnants à suivre ! 

Les déclarations de Kevin et Nicolas :

« La Rolex Fastnet Race est une course mythique ! Nous avons 2 objectifs avec Kevin sur cette course. Le premier est la performance sportive. Nous allons nous battre pour aller faire quelque chose de bien car je pense que nous en sommes capables ! Bon malheureusement nous ne sommes pas les seuls à avoir les capacités (rires !) L’autre objectif est celui de l’apprentissage car nous avons beaucoup de choses à apprendre sur ce bateau pour savoir mieux s’en servir. » Nicolas Lunven.  

« C’est un mélange d’appréhension et d’excitation. Ça fait toujours plaisir de participer à la Rolex Fastnet Race. C’est un coin magnifique. La sortie des Needles, comme le passage du phare du Fastnet, pour tous les marins ce sont des endroits mythiques !
Sur cette course, ça va vite assez facilement, nous avons un bateau léger donc ça va dépendre de ces paramètres là, mais PRB a aujourd’hui le potentiel pour aller chercher un podium, à nous d’être aussi bon que le bateau ! » Kevin Escoffier