Alors qu’Alex Thomson fait toujours course en tête et creuse l’écart, son trio de poursuivants bataille dans des alizés instables avec un vent de 15 à 20 nœuds.

3e cet après-midi, Vincent Riou est toujours décalé plus au sud que ses adversaires directs, Paul Meilhat et Yann Eliès. Il a enchaîné les empannages pour profiter des bascules de l’alizé et s’est placé sur une route de Nord, Nord-Ouest. Plus de 180 milles devant, Hugo Boss navigue sur la même route que ses concurrents.

Au portant, dans ces conditions variables avec beaucoup de grains qui modifient le vent, la fatigue se fait sentir mais pas question de lâcher pour Vincent Riou qui prévoit plutôt de se retrousser les manches !

L’alizé qui se renforce et se stabilise dans les heures qui viennent devrait entraîner des conditions plus propices aux foilers. Les appendices permettant au bateau d’être plus stable, notamment dans les grains.

Le match en IMOCA s’annonce donc passionnant alors que les Multi 50 s’invitent à la fête ! Un trio de trimarans mené par Erwan Le Roux (avec qui Vincent a couru la dernière Transat Jacques Vabre) navigue en effet à une cinquantaine de milles de PRB et devrait coiffer les IMOCA au poteau pour l’arrivée en Guadeloupe, leurs vitesses étant plus élevées.

____________

CLASSEMENT A 15H30

  • Alex Thomson – Hugo Boss : 953 nm (distance au but)
  • Paul Meilhat – SMA : 186 nm (distance au 1er)
  • Vincent Riou – PRB : 220,2 nm
  • Yann Eliès – UCAR StMichel : 228,2 nm
  • Boris Herrmann – Malizia 2 Yacht Club de Monaco : 317,8 nm

Le premier IMOCA est attendu à Pointe-à-Pitre dans la nuit de jeudi à vendredi (HF).