Et la bagarre entre les IMOCA à 1800 milles de l’arrivée ne manque pas de sel non plus ! Alex Thomson poursuit sa cavalcade en tête de la flotte. Le Britannique mène son Hugo Boss de manière impressionnante.

Son speedomètre affiche rarement moins de 18 nœuds et il possède désormais 100 milles d’avance sur PRB. Vincent Riou a, comme annoncé hier, préservé son décalage dans le sud. Il possède environ 40 milles d’écart en latéral par rapport à SMA, deuxième et environ 150 milles par rapport au leader. On le voit avec les Ultimes, beaucoup de choses peuvent se jouer y compris sur les derniers instants de course. Mieux vont donc se laisser l’opportunité de pouvoir jouer tactiquement si l’occasion se présente d’autant qu’avec cette position plus au sud, Vincent doit parcourir un peu moins de route qu’Hugo Boss.
Pour l’heure, PRB n’arrive pas à combler l’écart avec le leader en vitesse pure (même vitesse de 17,1 noeuds au dernier pointage) et Vincent doit aussi garder un œil dans le rétroviseur. Yann Eliès joue la même carte du décalage latéral. Il est à 85 milles du tableau arrière de PRB et progresse 113 milles dans le sud du monocoque vendéen. Le match entre les quatre bateaux de tête est décidément passionnant et laisse peu de répit à Vincent Riou qui ne lâche rien. Haletant donc mais épuisant pour les skippers qui en sont aujourd’hui à leur 7e jour de course et ne peuvent relâcher la pression sur ce sprint atlantique !

____________

CLASSEMENT A 15H45

1- Alex Thomson – Hugo Boss : 1 686,7 nm (distance au but)
2- Paul Meilhat – SMA : 85,2 nm (distance au 1er)
3- Vincent Riou – PRB : 100,1 nm
4- Yann Eliès – UCAR StMichel : 183,8 nm
5- Boris Herrmann – Malizia 2 Yacht Club de Monaco : 193,2 nm