Avant chaque départ de course, ça fourmille sur les pontons. Présents depuis une semaine déjà à Saint-Malo, les hommes de l’équipe technique de PRB s’activent pour que dimanche, Vincent prenne le départ de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe serein, à bord d’un bateau prêt et optimisé.

« Tout doit être au clair avant le départ » explique Jean-Marc Failler, directeur du Team PRB. « Pendant ces jours de village à Saint-Malo, notre travail consiste principalement à vérifier et finaliser. Pas de gros travaux mais nous réglons les derniers détails notamment les vérifications d’électronique, de matériel de sécurité et de jauge. » 

« La veille du départ, notre rôle sera de sortir le bateau de l’écluse et aller se mettre au mouillage à Dinard. Nous passerons la nuit à bord et quand Vincent arrivera dimanche matin, le bateau sera préparé, prêt à partir. »

L’équipe technique est aussi présente pendant la course, en veille à terre, même si Vincent ne pourra les solliciter qu’en cas de souci technique.

Fred Denis, en charge des systèmes électroniques et informatiques nous explique : « quand il sera en course, Vincent n’aura droit à aucune assistance en termes de météo et de stratégie. Avant de partir, tous les skippers signent une charte pour s’engager à effectuer leurs tâches en solitaire. Vincent doit donc gérer seul sa performance.

En revanche, nous avons le droit de l’aider sur les soucis techniques, échanger avec lui et l’aider par téléphone. Et quand il a le temps, il nous appelle pour discuter de sa course. Moi j’ai mis un billet sur lui, je pense que PRB est un des bateaux les plus performants de la flotte ! » 

Demain le programme est chargé pour Vincent avec la venue d’Isabelle Autissier, présidente du WWF France dont le skipper de PRB est ambassadeur pour la Vie des Océans. Roxana Maracineanu, ministre des Sports viendra également leur rendre visite à bord de PRB.