INT PRB161106 484

Pour son quatrième départ du tour du monde, le skipper du monocoque vendéen a profité pleinement de ses dernières minutes à terre. Il a même pris le temps d’aller saluer plusieurs de ses concurrents comme Armel Le Cleac’h, Romain Attanasio ou encore Arnaud Boissières. Jérémie Beyou est quant à lui passé sur PRB quelques minutes avant de larguer les amarres. Les deux hommes, amis dans la vie, se sont serrés longuement, chacun souhaitant à l’autre de tracer une belle route autour du monde. « Fais attention à toi » a susurré Vincent à un Jérémie les yeux embués par l’émotion.

Un dernier encouragement de S.A.S Albert de Monaco puis, Vincent et son équipe ont libéré le monocoque. Il était 10h42 précises et PRB était, comme prévu, le dernier à rejoindre la zone de départ. Une nouvelle fois, le chenal des Sables d’Olonne a tenu toutes ses promesses. Depuis le milieu de la nuit, le grand public s’était amassé sur les digues. Ils étaient près de 350 000 à dire un dernier au revoir aux solitaires ! A l’avant de son monocoque, Vincent a salué la foule pendant toute la remontée. Plusieurs minutes d’une émotion intense qui n’a lieu qu’ici aux Sables d’Olonne à chaque départ de Vendée Globe.

Puis PRB s’est dirigé vers la zone de départ. Sur le plan d’eau, le décor était tout simplement époustouflant : des centaines de bateaux spectateurs, un soleil éclatant et un vent de secteur Nord-Ouest de 12-15 nœuds… A 12h58 les derniers équipiers ont quitté PRB. Puis à 13h02, c’est seul à bord de son monocoque que Vincent s’est élancé pour le Vendée Globe. Tribord amure sous grand-voile haute et J1 (foc d’environ 130 m²) et  positionné sur la droite de la ligne de départ (au vent), le skipper de PRB a rapidement pris les commandes de la flotte avec Bastide Otio (Kito de Pavant), SMA (Paul Meilhat). Dans des conditions météo favorables à son 60’, Vincent a réussi à gagner plusieurs longueurs sur ses adversaires durant les premières minutes de course, se frayant ainsi une route dégagée malgré la multitude de bateaux accompagnateurs. Un départ comme il en rêvait, tout simplement ! Devant les étraves de PRB s’ouvre un nouveau tour du monde. Le match est désormais lancé et Vincent est prêt pour vivre sa course avec intensité comme il le disait ce matin sur le ponton.      

Interview de Vincent Riou au départ du ponton ce matin

« J’ai passé une bonne nuit et ai bien dormi. Nous ne sommes jamais habitués à un départ de Vendée Globe. C’est un moment fort en émotion et compliqué entre les au revoirs à la famille, le fait de ne pas pouvoir voir tout le monde. Mais bon dans quelques heures, nous aurons quitté tout ça et on vivra d’autres choses aussi intenses. Ça va être comme ça pendant plusieurs mois mais tout sera oublié en rentrant ».  

Classement à 16h

1-     Edmond de Rothschild (Sébastien Josse)

2-     St Michel Virbac Paprec (Jean-Pierre Dick) à 0,11 nm

3-     PRB (Vincent Riou) à 0,51 nm

4-     Banque Populaire VIII (Armel Le Cléac’h) à 0,77 nm

5-     Maitre Coq (Jérémie Beyou) à 1,37 milles

….