Vincent Riou est en train de passer sous la barre des 500 milles restant à parcourir jusque New York. Il est toujours 2ème et comptait 64 milles de retard sur Armel Le Cleac’h au classement de 16h00. Le leader a conforté un peu son avance ces dernières 24 heures. Mais la lutte s’annonce intensive jusqu’à l’arrivée au pied des tours de Manhattan. 

 

Après 10 jours de course, le skipper de PRB ne connaît aucun répit. Les conditions météo nécessitent d’anticiper en permanence les transitions. « Ce sont des conditions complètes. On doit remettre tout sur la table plusieurs fois par jour » explique Vincent qui progressait en milieu d’après-midi, tribord amure dans un vent de nord-ouest d’une quinzaine de nœuds. 

 

Devant l’étrave du monocoque orange se trouve une bulle sans vent qui s’est bien étalée depuis 24 heures. Cette zone qui se trouve pile sur la route des solitaires concentre pas mal l’attention à bord de PRB. Pour Vincent, qui ne peut plus compter sur son antenne satellite depuis plusieurs jours, la réception des fichiers météo est compliquée. Il doit se passer d’une analyse fine, précieuse et particulièrement utile pour choisir la bonne route et ne pas se laisser engluer à quelques centaines de milles de l’arrivée. « C’est difficile d’avoir une lecture à peu près correcte de ce qui se passe » résume Vincent.

 

Pour autant pas question de lâcher prise, « ce n’est pas dans les habitudes de la maison » confiait-il à la vacation d’hier. Et puis, cette position dans le tableau arrière de Banque Populaire peut aussi s’avérer être un avantage dans certains cas, notamment en approche de cette zone de vents faibles : « Observer un bateau qui navigue devant nous est un super indicateur pour voir ce qui nous attend ». Premier à rentrer dans cette zone, Banque Populaire va être ralenti dans les heures à venir. On peut s’attendre à un coup d’élastique favorable pour PRB même si Armel  Le Cleac’h a désormais une avance confortable sur le 60’ vendéen.  

 Banque Populaire et PRB devraient rallier New York samedi. 

 

Classement à 16h : 

1 – Armel Le Cleac’h (Banque Populaire) à 454,3 milles
2 – Vincent Riou (PRB) à 64 milles
3 – Jean Pierre Dick (Saint Michel Virbac) à 214,6 milles
4 – Paul Meilhat (SMA) à 420,6 milles
5 – Richard Tolkien (44) à 878,5 milles