Actualités

Parti de Salvador de Bahia dimanche 17 novembre, Kevin a rallié Port-la-Forêt cette nuit après un peu plus de 2 semaines passées en mer. Lire la suite... 

C'est seul aux commandes de l'IMOCA PRB que Kevin a quitté Salvador de Bahia dimanche en fin de journée. Cette transat retour effectuée en solitaire est l'occasion pour le Malouin d'engranger de nouveaux milles et de s’approprier le bateau, cette fois, en solo.

C’est sous un soleil au zenith que Kevin Escoffier et Nicolas Lunven ont fait leur entrée dans la Baie de Tous les Saints.

Kevin Escoffier et Nicolas Lunven ont franchi la ligne d’arrivée de la Transat Jacques Vabre ce dimanche 10 novembre à 17h 04mn 42s (heure française).

Dernières heures en mer pour Kevin et Nicolas qui ne sont plus qu’à 420 milles de la ligne d’arrivée. Sur la 2ème marche du podium provisoire les 2 hommes s’attachent en ce moment à faire avancer le plus vite possible leur bateau, car si devant APIVIA semble intouchable, derrière cela revient fort ! Charal, qui on se souvient, n’a pas été épargné par le Pot-au-Noir est en effet de retour dans le match et ne cesse de gagner des places. Désormais parti en chasse du 60’ PRB, le foiler dernière génération de Jérémie Beyou impose un rythme soutenu face auquel Kevin et Nicolas bataillent dur, leur IMOCA étant moins rapide dans ces conditions. Au pointage de 14h00, l’écart entre les 2 bateaux est de 35 milles, avec des vitesses équivalentes… Cette dernière portion de course vers Salvador de Bahia s’annonce donc sous haute tension !

Mais qu’il fut long ce Pot-au-noir ! Après plus de 2 jours passés dans la zone intertropicale, Kevin et Nicolas en sont sortis et renouent depuis ce matin avec la vitesse, pour leur plus grand plaisir ! L’IMOCA PRB pointe ce midi à la 2è place à 239 milles d’APIVIA. Le nouveau foiler skippé par Charlie Dalin et Yann Eliès semble bien parti pour s’adjuger la victoire dans la Baie de Tous les Saints… Mais derrière tout est encore possible ! 

Entrés dans le Pot-au-Noir dans la nuit de mardi à mercredi, Kevin Escoffier et Nicolas Lunven y sont toujours et pour au moins 24 heures encore. Au sein de cette zone intertropicale où s’affrontent les Alizés des 2 hémisphères, le duo PRB s’attache à faire avancer son 60’ orange et noir du mieux qu’il peut afin de grappiller chaque petit mille. Car le duo le sait, les mètres gagnés en ce moment seront autant de confort pour aborder le sprint final vers Salvador de Bahia où l’allure sera alors plus favorable aux nouveaux foilers. Deuxièmes ce midi Kevin et Nicolas accusent un retard de 130 milles sur le leader APIVIA et sont toujours à la lutte avec Banque Populaire. 

On le disait imprévisible, brutal, capable de redistribuer les cartes, le Pot-au-Noir de cette Transat Jacques Vabre n’a pas failli à sa réputation. Si les premiers bateaux de la flotte, les Multi50, ont pu le traverser sans être trop ralentis et mettent désormais cap vers Salvador de Bahia, il en est tout autre pour les IMOCA qui se trouvent en plein dedans en ce moment. Ces derniers doivent en effet se dépêtrer d’une situation météo très complexe, où épisodes orageux et absence totale de vent se succèdent, sans pouvoir les prédire… Dans ce véritable casse-tête chinois, le duo PRB semble pour le moment s’en sortir sans trop fléchir et occupe la troisième place au pointage de 12h00.

S’il y a bien deux choses qui caractérisent le Pot-au-Noir, c’est sa complexité et son inexactitude. Alors il n’est pas étonnant que les dernières nouvelles reçues du bord en prennent quelque peu les traits…

Pas de changement en tête de flotte en ce 8ème de jour de course. Le leader Charal emmené par le duo Beyou/Pratt dispose toujours d’un solide matelas de plus de 70 milles. Mais juste derrière, la bataille fait rage ! D’un côté entre 11th Hour Racing et APIVIA, de l’autre entre PRB et Banque Populaire. Ces 4 bateaux se livrent un match passionnant ! Cinquièmes au dernier pointage Kevin Escoffier et Nicolas Lunven laissent en ce moment à bâbord les îles de l’archipel du Cap-Vert. Il s’agit désormais pour les deux hommes de négocier au mieux leur entrée dans le Pot-au-Noir, qu’ils feront demain en soirée.

Septième jour de course et déjà près de 1 850 milles avalés pour l’IMOCA PRB, solidement accroché à la 4è place à une centaine de milles du leader Charal. Apivia, ralenti hier, a réaccéléré et se trouve à 40 milles de l’étrave du monocoque vendéen. Le groupe de l’ouest se recale peu à peu sur la route des sudistes et accuse un gros retard sur les leaders de la course. Maitre Coq progresse à plus de 400 milles du tableau arrière de Charal !