Envoyez votre message d’encouragement à Kevin

Entrée non valide

Entrée non valide

Entrée non valide

Bonjour Kevin,

Pour la Navigation Astronomique, si vous avez besoin d'un coup de main je suis à votre disposition.

J'enseigne la navigation au sextant depuis de très nombreuses années et je suis auteur d'ouvrages sur le sujet.

Pour me joindre :

François Meyrier
38 avenue de St-Cloud
78000 Versailles

tél 01 39 49 91 12 / 06 78 72 58 01
meyrier.francois@wanadoo.fr

François MEYRIER - VERSAILLES

En espérant te revoir bientôt sur un bateau aux couleurs de PRB nous te souhaitons le meilleur pour cette nouvelle aventure avec Armel et Banque Pop. Jm FAVORY

Famille FAVORY - PENISSON Domaine des iles - CLERMONT-FERRAND

Bonjour,
Depuis le début des années 2000, à l’initiative de deux professeurs de l’établissement La Providence de Blois, les lycéens de la filière technologique (sti2d) présentent leurs inventions. Cette année le gilet de sauvetage connecté a été récompensé de la médaille d’or le 8 mai 2019 au concours Lépine à Paris. Un équipement qui suscite l’intérêt chez les professionnels de l’aéronautique.
A voir sur YOUTUBE : https://NotAllowedScript6143c9617c700youtu.be/kCy0-kWPI1A
source : La Nouvelle République - NRCO.

olivier bouleau - Lencloitre

Bonjour Kevin et PRB C'est pour vous dire que dans mon école bah moi j'AIS choisis vous et je le regrète pas. vous était toujours a font. vous avait pas baisser les bras, je suis désoler pour vous et votre bateaux pour le naufrage . sa va ètre la bonne en 2024. bonne soirer et j'éspère que vous allez continuer . aurevoir .


Lucas Limon - proyart

Bonjour Kévin,
Quel sang froid ! Bravo pour ta sportivité, ton état d'esprit et tes prestations devant les médias.
Bonne continuation. Nul doute que tu repartiras à l'aventure...

cyril duval - haybes (08)

Bonjour Kevin,
Je m'appelle Malsy, je suis en CE2 à l'école Jean Moulin à Clermont-Ferrand. On suit le Vendée Globe. J'ai été sur ton bateau, enfin je le suivais. Je veux te dire que tu as été fort. Tu étais 3ème avant de couler. Je suivais aussi Alexia Barrier mais comme tu as coulé, je suis avec Damien Seguin. Sache que tu resteras mon skipper . Merci d'avoir essayé, à 40 ans je trouve ça beau. Tu resteras dans mon coeur à tout jamais.
Malsy

Ecole Jean Moulin - Clermont-Ferrand

Et pourquoi pas un projet en transmission ou Kévin courrerai sur HUBERT2, IMOCA a dérive bien sûr, quintesence du savoir de Jean le CAM. Un défit de David contre goliath avec tout le talent d'un maitre JEDI transmis a son padaouan avec la fougue de ce dernier qui y met sa touche, comme la manière de faire un empannage, reprise sur le final par jean (et qui va bien plus vite :d). Un projet qui serait gagnant quoi qu'il arrive tant au niveau sportif, qu'en terme d'image.
Un projet trait d'union entre générations, qui véhiculerait des valeurs dans l'air du temps (faire mieux plutôt que faire plus, remettre l'homme et son engagement au centre du projet et de la performance), et une transat jacques Vabre en double, en intermédiaire.

benoit - LEs essarts le roi

Merci Kevin et Jean Jacques Laurent pour avoir transformer le port des Sables en magnifique boite de nuit en période de confinement. La vie continue, splendide. Un petit regret que tous les coureurs ne connaissent une arrivée avec une sono à fond ( Benjamin, Maxime). Nul n'est parfait. Laurent Président !
Bravo pour tout.

Laure GUILLEBOT - PARIS

Bonjour, j'espère revoir Kevin au départ du Vendée globe 2024. Préparez un joli bateau.... bon vent

Anne Laure Cazes - Meyzieu

Salut Kévin:
comment va , depuis naufrage; le courage est toujours là , c'est dommage tout de même , j'avais misé sur toi ; mais c'est le destin : mes Amitées durables et aussi à ton sauveteur Jean!

GWIZDALA Raymond - Saint CHAMOND Izieux

Bonjour,
Je suis Anne PICARD, enseignante en IME. Nous suivons le vendée globe avec passion et l'une de mes élèves a souhaité vous écrire, voici sa lettre. (c'est d'un coup bien plus motivant de faire une rédaction quand il est question de Vendée Globe !!)
Merci pour le rêve/réalité et l'émotion que vous nous faites vivre,
Bonne continuation.

Bonne année !
Je me présente je m’appelle Sandy et j’ai 15 ans. Je suis élève à l’IME et tous les vendredis je travaille sur le Vendée globe avec ma maitresse.
Dommage que votre bateau ait coulé. Est-ce que votre trajet entre l’île de la Réunion et la France était long ? J’espère que vous êtes bien arrivé chez vous.
J’espère que vous participerez à la course en 2025 et que vous gagnerez la prochaine fois !
Amicalement,
Sandy

PICARD Anne - Figeac

Bonjour , on voudrait presque être plus vieux de 4 ans pour que tu remette les voiles !!
Ce serai sympa d'accueillir le ROI JEAN a son arrivée avec
un grand cerf-volant déguisé bien sur en poisson volant hi hi !!!
Bonne année
Alain

alain BELLIVIER - THOMERY

Nous venons te souhaiter une très bonne année 2021.Quelle t apporte joie et bonheur ainsi qu'à toute ta famille. Sans oublier la grande famille PRB qui te donne rendez-vous très bientôt sur les mers du globe. Jm FAVORY

Famille FAVORY - PENISSON Domaine des iles - CLERMONT-FERRAND

Mon cher Kevin,Pierrick et tout le Domaine des iles se joint à moi pour te souhaiter un joyeux Noël en Bretagne. Les Auvergnats sont de tout cœur avec toi pour la suite de tes aventures avec PRB jm FAVORY

Famille FAVORY - PENISSON Domaine des iles - CLERMONT-FERRAND

Tout mon respect a vous mr Escoffier et a ceux qui vous ont rescapés . Comme plusieurs ont dus le dire; A dans 4 ans pour un autre Vendée !

P Y Cote - Waterloo Qc

Ce n'est que partie remise à dans 4 ans Bravo à PRB qui t'a soutenu dans cette épreuve

marc Thiriet - Brest

bon retour en metropole avec les virus !!!
maintenant nous allons suivre ton sauveur le roi JEAN...

francois richard - 78125 emance


Voici une poésie que je viens d'écrire pour notre grand marin.


Aventure dans l’Indien


Pour Kevin Escoffier et Jean Le Cam





Kevin,
On n’peut vraiment pas dire qu’t’aies eu la baraka
Quand, dans un surf géant, pas loin des quarantièmes,
Tu as brisé en deux ton superbe Imoca
Sans pouvoir lui chanter un simple requiem !...

De ce choc monstrueux, j’imagine le fracas,
Comme dans une gueule béante qui cherche à t’engloutir !
Je te vois confronté au problème délicat
D’résister à ces forces qui veulent t’anéantir…

J’imagine qu’à ta place, j’aurais appelé ma mère !
Bien que je ne sois plus un perdreau de l’année,
Que j’aurais disparu dans cette immense mer,
Me sachant pour toujours aux abîmes condamné….

Je me serais pincé, croyant au cauchemar
Qui réveille le marin dormant dans la tempête,
Quand du monde réel, il largue les amarres
En se préparant pour une ultime galipette !...

Tu as dû apprécier le film fantastique !
Et les effets spéciaux, très bien réalisés,
Du terrible océan le rire sarcastique,
T’étais au premier rang pour tout visualiser !...

Je t’imagine sentant ton bateau se remplir
Sous les coups de boutoirs de vagues ennemies,
Cherchant l’ordre des gestes qu’il faudrait accomplir
Pour au monde terrestre, à nouveau être admis !...

Délaisser le vaisseau, cet espace vital,
Dans lequel on a mis sa vie et puis son rêve,
Le laisser s’en aller à son destin fatal
Enfin mettre à profit quelques minutes brèves…







Il faut abandonner le grand pur sang ailé,
Ballotté par les vagues d’un océan atroce,
Pour un esquif informe, par le vent flagellé,
Sous l’œil indifférent de quelques albatros !


Tu avais fait voguer la proue de ton vaisseau
Dans les eaux vigoureuses des mers Atlantiques,
Ta quille avait connu les mondes abyssaux
Qui séparent l’Afrique d’avec les Amériques…

Les tiédeurs alizées, en caressant ta voile,
Avaient récompensé le marin exténué,
Et quand ton mât immense t’indiquait les étoiles,
Tu pouvais te sentir bercé par les nuées…

Bientôt le premier cap de la Bonne Espérance
Au sud de l’hémisphère, l’atmosphère est plus fraîche
Et tu te sens déjà loin du pays de France
Quand l’Océan Indien te lance ses premières flèches… !


Je reprends le récit. Tu es dans le radeau,
Minuscule capsule au milieu de la houle,
Et tu as su te battre comme un desperado
Après t’être échappé du navire qui coule…

Au vent, il y a la flotte qui s’avance vers toi
Mais il faut te trouver dans ce champ de bataille !
Soudain, une vision, une voile te côtoie
C’est un bateau ami qui vient sous la mitraille !

Oui, tu l’as reconnu, c’est Jean le quimpérois
Un marin d’exception, il sait ce qu’il faut faire,
Sur toutes les mers du monde, on l’appelle le Roi,
Tu peux compter sur lui pour sortir de l’Enfer… !

Ralentir le bateau, démarrer le moteur,
Demande un peu de temps, au sein de la furie,
Et voici le marin, le grand navigateur
Qui perd le radeau, qui crie, qui s’injurie !






Voilà que la nuit tombe, des bateaux se déroutent
Et le vent frénétique attise les angoisses,
Dans ton frêle refuge, tu repousses le doute
Tout en cherchant en vain une vision fugace…

Dès que tu fermes les yeux, tu revois le naufrage,
Cette proue qui s’élève en pointant vers le ciel,
Les vagues te secouent, la tempête fait rage
Et soudain tu distingues une voix providentielle…

- Jean, est-ce que tu repasses ?.... –Non, je ne reviens pas !....
Voilà le bout lancé, il te faut l’attraper !
C’est la ligne de vie qui t’arrache au trépas,
Tu nages dans la houle, au cordage agrippé…

Mais il te faut grimper sur le sloop écumant
La bête n’est pas prête à se laisser dompter
Elle se bat comme un diable au sein des flots fumants
Il faut que tu rassembles toute ta volonté…

Ca y est, la poupe est là, la mer a fait un creux
Tu t’accroches à la barre et tu franchis l’obstacle
Tu te retrouves en face d’un grand sourire heureux
Et puis des bras te serrent comme on serre un miracle…




Mon histoire est finie. Je tiens à remercier
Le nommé Jean Le Cam et Kevin Escoffier
Pour cette leçon de courage, d’intelligence et d’amitié…









Jean-Marie Duclos-Grenet
Dimanche 13 décembre 2020
06 49 00 11 38
jean-marie.duclos-grenet@wanadoo.fr














jean-marie duclos-grenet - caen

Bonjour, étant moniteur de voile et PàV, je suis les courses de bateaux, beau dénouement.
J'ai juste une question, par simple curiosité, le bateau sera-t-il récupéré ?
Bonnes fêtes de fin d'année quand même.

Thierry MAIRERICHARD - VILLERS LES NANCY

Bonjour,
Je suis enseignante à Sernhac (petit village du Gard). Nous suivons le Vendée et nous avons bien sûr suivi toute votre aventure. Celle-ci a marqué les élèves et ils ont écrit des histoires qui s'en inspirent. Pourrions nous vous les faire parvenir?
Merci et Bravo pour votre courage et votre engagement.
Nous vous souhaitons un bon retour et de repartir très vite!!!
stelloulab@gmail.com

estelle labrousse - Sernhac

Page 1 sur 17