Le nouveau PRB, 6e du nom, vient d’être mis à l’eau au terme d’un chantier de 14 mois. C’est entouré de toute son équipe technique que Kevin a accompagné chaque manœuvre de son nouvel IMOCA, hier pour la sortie du hangar, puis aujourd’hui pour la première rencontre avec son élément au sein de Lorient La Base. Un moment empli d’une grande émotion pour le skipper qui a marqué malgré lui l’histoire du dernier Vendée Globe. C’est désormais à bord du premier IMOCA nouvelle génération que Kevin va envisager l’avenir. Le passionné de technique et de compétition n’a désormais qu’une hâte : tester son nouveau bateau au large.

 

Mise à l'eau PRB

 

Le premier nouvel IMOCA mis à l’eau

Au-delà d’être un technicien hors-pair et un marin exigeant, Kevin Escoffier est un redoutable métronome. Il sait combien le temps est précieux pour fiabiliser une machine de haute technologie comme son plan Verdier. Il a donc rythmé son planning et celui de son équipe pour atteindre cet objectif de mise à l’eau en mai. C’est dans cette optique qu’avec PRB, il avait choisi d’acheter une coque existante, initialement prévue pour l’Ocean Race, tour du monde en équipage, et de la transformer pour l’adapter au solitaire. Il estime que ce choix lui a fait gagner environ quatre mois dans la construction. PRB est donc le premier nouveau bateau à toucher l’eau. Et cela réjouit le Malouin qui va désormais pouvoir se concentrer sur la navigation et l’optimisation de son monocoque aux formes spectaculaires. L’étrave notamment est le marqueur de cette génération. « Contrairement aux IMOCA ancienne génération qui présentent une forme pointue, le parti pris architectural est aujourd'hui d'ajouter du volume à l'avant. C'est ce que nous avons fait sur PRB avec une étrave plus large et plus puissante pour éviter au bateau de rentrer dans les vagues. L'objectif était d'avoir un monocoque le plus stable possible qui pourra aligner facilement des vitesses moyennes, nous ne l'avons pas pensé dans un but de hautes vitesses. » explique Kevin qui a fait le pari de la polyvalence et de la fiabilité avec ce nouveau 60’. Mais si le design évolue, il reste une chose immuable à bord des bateaux PRB, c’est la couleur orange, symbole de l’entreprise de Produits de Revêtement du Bâtiment qui fête cette année 30 ans de sponsoring dans la voile !

PRB, une longévité exceptionnelle dans le sponsoring voile

Alors que l’entreprise PRB connaît un tournant dans son histoire, elle reste pleinement engagée dans ce qui participe depuis 30 ans à promouvoir ses valeurs : engagement, dépassement de soi, travail d’équipe. Et c’est avec une grande fierté qu’Olivier Troussicot, Directeur Général de PRB, accueille la naissance de ce nouveau projet. « La mise à l’eau d’un bateau est toujours un moment émouvant pour le skipper, mais aussi pour l’équipe et pour nous, le partenaire. C’est l’aboutissement d’une première étape de longue haleine dans laquelle chaque membre de l’équipe s’est investi pleinement. Et pour cela, je souhaite vraiment dire déjà un grand bravo à Kevin et à l’ensemble du team. Avec ce bateau, PRB s’inscrit dans la continuité, mais il y a aussi une grande part de nouveauté. L’entreprise évolue, elle est à un tournant de son histoire. C’est désormais l’entrée dans une nouvelle famille, au sein d’un grand groupe international. Toutes ces nouveautés sont enthousiasmantes et il y a de grandes nouvelles à venir pour nourrir les ambitions de Kevin, les ambitions de PRB et celles de l’ensemble des collaborateurs et clients, premiers soutiens du projet voile depuis toujours ! ».

Le projet porté par la famille Laurent depuis 1992 a permis successivement à Jean-Yves Hasselin, Isabelle Autissier, Michel Desjoyeaux et Vincent Riou d'écrire de très grandes pages de l’histoire de l’entreprise et de la course au large. Kevin a repris le flambeau avec le même engagement que ses prédécesseurs et l’envie immense de partager sa passion. « C’est un jour très spécial car tout aurait pu s’arrêter pour moi lors du Vendée Globe. Mais Jean-Jacques Laurent m’avait tout de suite assuré de sa confiance et de sa volonté de poursuivre l’aventure voile. Il y a un esprit unique au sein de PRB et des valeurs dans lesquelles je me retrouve pleinement. C’est une chance inouïe de porter ces couleurs et de présenter aujourd’hui ce nouveau bateau qui va faire partie, c’est certain, des bateaux les plus performants pour le prochain Vendée Globe. Je le trouve non seulement beau et avec des lignes pures mais je sais qu’il ira vite sur l’eau. Désormais, ce sera à moi de faire la différence ! » s’enthousiasme le Malouin.

Attendu sur la ligne de départ du Défi Azimut en septembre et surtout de la Route du Rhum Destination Guadeloupe en novembre prochain, Kevin se laisse la possibilité de participer ou non à la Vendée Arctique le 12 juin prochain en fonction de la préparation de son nouveau PRB. Une chose est certaine, le skipper PRB attend avec impatience de découvrir le comportement de son nouvel IMOCA au large.