Passées les émotions de son avarie puis de son sauvetage sur le Vendée Globe en novembre dernier, Kevin Escoffier avait très vite annoncé son souhait de rebondir. Un souhait partagé par PRB qui lui a assuré de son soutien et avec qui il travaille en ce moment activement à la suite du projet. L’objectif commun est de repartir pour le prochain Vendée Globe en 2024.

En attendant de savoir sur quel bateau et quand le nouveau projet PRB pourra être lancé, le Malouin a été sollicité par Armel le Cléac’h pour former un duo sur la Transat Jacques Vabre qui partira du Havre pour arriver en Martinique. C’est donc à bord du futur trimaran Banque Populaire XI que le skipper de PRB s’alignera le 7 novembre prochain. Une expérience exceptionnelle pour Kevin qui se nourrira sans nul doute de cette traversée à bord de l’un des bateaux les plus rapides au monde pour penser son futur programme avec PRB.

Un retour aux sources
Avec le Team Banque Populaire et son skipper Armel Le Cléac’h, Kevin naviguera cette année sur le nouveau trimaran géant de 32 mètres de long et 23 mètres de large dont la mise à l’eau est prévue d’ici fin avril à Lorient. Une superbe opportunité et comme un air de retour aux sources pour le Malouin qui a débuté sa carrière de coureur en multicoque et a travaillé au sein de cette écurie près de 12 ans comme directeur du bureau d’études avant de devenir le skipper de PRB. Passionné de technique et avide de connaissances, Kevin va donc épauler Armel Le Cléac’h durant cette saison de découverte et de fiabilisation du nouveau trimaran tout en menant de front la suite du projet PRB. 

 

ILS ONT DIT 

KEVIN ESCOFFIER 
« Mon envie est de retourner faire le Vendée Globe en 2024. Mes pensées sont tournées vers cet objectif depuis mon avarie et j’ai la chance d’être soutenu par PRB dans cette démarche. Évidemment, ce sera un projet ambitieux sportivement et je ne sais pas encore la forme qu’il va prendre. Je travaille beaucoup en ce moment pour étudier les scenarii possibles et envisager le meilleur bateau. Avec PRB, nous souhaitons un projet performant. En attendant, Armel Le Cléac’h m’a sollicité. C’est une opportunité formidable pour moi de naviguer sur ce bateau aux côtés d’un skipper que je connais bien et que j’apprécie énormément. Je vais apprendre encore beaucoup et cela va forcément être un apport pour la suite du projet que nous mettrons en place avec PRB. Ce ne sont pas les mêmes bateaux bien sûr mais en tant que sportif de haut niveau, ils demandent le même engagement et une préparation stricte. Je suis très heureux de retourner naviguer sur le bateau d’Armel avant de retrouver bientôt je l’espère un 60’ aux couleurs de PRB ! » 

 

JEAN-JACQUES LAURENT 
« Kevin m’a informé qu’Armel Le Cléac’h lui avait proposé de naviguer pour cette Transat Jacques Vabre. Je trouve que c’est évidemment une opportunité qui ne se refuse pas. Kevin va accompagner les premiers pas de ce bateau qui sera bientôt mis à l’eau. Il va apprendre encore aux côtés d’une équipe qu’il connait déjà. Et surtout il va retourner sur l’eau. Je crois que c’est important de continuer à naviguer pour un marin. Notre souhait chez PRB est de poursuivre l’aventure avec Kevin avec la volonté de participer au prochain Vendée Globe. Il fait désormais pleinement partie de l’entreprise et les collaborateurs ont hâte de le voir renaviguer à bord d’un bateau à nos couleurs. On y travaille déjà pour trouver notamment un co-partenaire. Et j’espère que nous aurons bientôt des choses à annoncer. En attendant, nous allons soutenir le duo qu’il va former avec Armel. Je sais qu’ils seront absolument redoutables ! »