De son côté, l’équipage Chabot/Pillot parti 28ème sur cette étape remonte à la 13ème place au scratch. Une belle remontée pour le deuxième buggy SMG de l’écurie Red Bull qui a su passer outre la poussière aveuglante. Cette étape composée d’une double spéciale de 501 kms était en effet marquée par des pistes sablonneuses et le fesh-fesh (sable mou).

Aujourd’hui, les buggys affrontent la plus longue étape du Dakar, sur un terrain essentiellement sablonneux. Plus de 900 kilomètres attendent les 115 autos entre Chilecito et Tucuman. Deux spéciales sont au programme dont le premier départ a été donné à 11h28 (HF) ce matin, à 154 kms au nord de Chilecito. A noter que les températures particulièrement élevées dans la région devraient corser la compétition.

Ronan Chabot revient sur la 4ème étape du Dakar 2014 :
« C'est une magnifique journée pour le team SMG ! Carlos (Sainz) remporte le cumul des deux spéciales de l'étape, ce qui le propulse en tête de la course, et laisse Peterhansel 6 minutes derrière lui.
Quant à nous, nous sommes partis en 28e position ce matin mais à l'arrivée, nous sommes 13e et contents d'avoir repris le bon wagon. Les 100 premiers kilomètres furent difficiles car il n'y avait pas de vent et donc impossible de doubler à cause de la poussière. C'était une longue file de voitures puis, petit à petit, c'est devenu roulant. Dans la deuxième partie de spéciale, la navigation était difficile avec des pistes sablonneuses, des rios, des chotts, du fesh-fesh. Le buggy SMG marche vraiment fort ! Demain, nous continuons notre route vers Tucuman avec à nouveau deux spéciales et l'envie de faire une belle journée. »