Le bateau

« Le rapport poids/puissance de PRB en fait un bateau léger qui réclame peu de toile pour être performant.
Il est sans doute l’un des plus faciles à mener de la flotte et est rapide à toutes les allures. »
Vincent Riou

Bateau PRB 2012

Pour être l'IMOCA le plus rapide de la Route du Rhum !
Mis à l'eau en mars 2010, le monocoque PRB de Vincent Riou a profité cet hiver d'un véritable remodelage. Quatre mois auront été nécessaires pour apporter l'ensemble des évolutions souhaitées en vue de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe. Il s'agissait en premier lieu de passer le monocoque à la nouvelle jauge IMOCA. Mais Vincent ne s'est pas arrêté là ! Il est ainsi intervenu sur les dérives et les safrans. C'est bien simple, le skipper l'a nommé avec humour « PRB 2.0 ». L'objectif ? En faire le plus rapide de la flotte IMOCA de la Route du Rhum.
Vincent reprend point par point l'ensemble des évolutions apportées à son monocoque et les raisons de ces changements importants.


SER PRBL'objectif :
« Le bateau va être très différent. C'est quasiment un bateau neuf. On repart à zéro sur toutes les références que nous avions en termes de performance, de vitesse, de sensation. Les nouveaux bateaux de la classe IMOCA seront mis à l'eau dans 8 à 12 mois donc je n'ai pas mené ces évolutions par rapport à cette nouvelle génération qui arrive. Ce qui m'a guidé, c'est tout simplement d'avoir le bateau le plus rapide pour le départ de la Route du Rhum. Macif était jusque-là le seul bateau plus rapide que PRB et il n'était pas question que l'on se laisse faire (rires). La réponse est assez radicale mais je suis sûr qu'en termes de performance, elle est intéressante surtout pour PRB, qui est le bateau le plus étroit de la flotte. Les navigations que nous avons faites depuis sa mise à l'eau me confortent dans l'idée que ces changements sont très positifs pour mon bateau ! »







La quilleLa quille :
« Nous avons fabriqué une nouvelle quille chez AMPM en Vendée pour passer le bateau à la jauge IMOCA (les mâts et les quilles des IMOCA sont désormais standardisés, ndlr). De toute façon, l'autre quille était en fin de vie et il devenait plus raisonnable de la changer. »











SER PRBLe passage à la nouvelle jauge IMOCA :
« Nous avons profité de ce long chantier pour passer le bateau à la nouvelle jauge décidée par l'IMOCA. Cela impliquait surtout de grosses modifications dans les placements et la répartition des ballasts pour le respect des règles de stabilité (les ballasts sont désormais limités au nombre de 4 contre 8 ou plus auparavant : deux de chaque côté, libres en positionnement, ndlr).
Le bateau est plus léger et moins puissant. Cela s'inscrit totalement dans la philosophie qui m'avait guidé pour la construction de PRB. Cela va davantage renforcer les différences entre PRB et des bateaux plus larges comme MACIF ou Maître Coq qui ont fait le choix de garder de la puissance. Moi, j'ai toujours voulu un bateau plus polyvalent. Je souhaite continuer à naviguer plus en glisse qu'en puissance.»






bateau derivesLes dérives :
« Pour moi, cette évolution était une évidence sur PRB car c'est le seul élément qui ne fonctionnait pas bien depuis le début. J'ai évidemment regardé ce qu'avaient fait les autres. J'ai essayé de prendre le meilleur et de l'améliorer. Dans les bateaux concurrents, c'est Macif qui nous a le plus inspiré. Géométriquement, nos nouvelles dérives vont être proches des siennes mais avec des formes encore plus évoluées.
Nous avons mené les travaux sur les dérives et la quille en étroite collaboration avec Guillaume Verdier, l'architecte du bateau. Nous avons par contre travaillé en interne au sein du team pour les évolutions de jauge. »








Les safransLes safrans :
« Nous avions rencontré des problèmes de Safran avec Jean Le Cam lors de notre Transat Jacques Vabre victorieuse. J'ai donc voulu les changer. Pour résumer : ce sont les mêmes mais en plus solides ! »

Longueur 18,28m
Largeur 5,5m
Tirant d'air 29m 
Tirant d'eau 4,5m 
Poids Confidentiel
Chantier CDK
Architecte VPLP - Verdier 
N° de voile 85 

15 juillet 2009 : Annonce de la construction du nouveau PRB et révélation des architectes retenus : VPLP/Verdier
6 août 2009 : Début de la fabrication du pont.
Octobre 2009 : Transport de la coque depuis Arcachon jusque Port La Forêt
11 mars 2010 : Mise à l’eau de PRB
15 mars 2010 : Première navigation du nouveau PRB