Vincent Riou enchaine les navigations
Après The Bridge disputé entre Saint Nazaire et New York à bord du multicoque Ultim de Thomas Coville (Sodebo), Vincent enchaine les navigations à bord de bateaux et avec des marins différents. Alors qu’il poursuit les recherches de partenaires pour pouvoir intégrer le circuit Ultim (maxi-multicoque), le skipper a un programme de course bien chargé avec des expériences humaines et sportives qui s’annoncent particulièrement enrichissantes.

 

Le Tour de Bretagne avec Sébastien Simon
Vincent va participer à partir du 26 août au Tour de Bretagne, épreuve se disputant en double à bord de figaro Bénéteau. Au programme cette année, six étapes entre Saint-Malo, Piriac-sur-Mer, Lézardrieux, Camaret-sur-Mer, Larmor-Plage et Quiberon. Vincent connait bien la course à laquelle il a déjà participé à quatre reprises (en 1997, 1999, 2001 et 2005). Il revient cette année pour accompagner un jeune talent prometteur : Sébastien Simon. Ensemble, ils navigueront sous les couleurs du partenaire de Sébastien, Bretagne CMB. Les deux hommes se connaissent depuis trois ans et Vincent a accompagné cette année Sébastien sur le plan de la préparation météo lors de la Solitaire du Figaro. Le duo qui affiche une très belle complémentarité quittera Saint-Malo avec l’envie de monter sur la plus haute marche du podium à Quiberon. Après l’expérience unique de traverser l’Atlantique en Ultim, Vincent aborde ce Tour de Bretagne avec la volonté de transmettre son expertise à Sébastien et se réjouit de la régate au contact qui s’annonce. D’autres « Vendéeglobistes » ont répondu à l’appel des figaristes puisque l’on retrouvera au départ de la course Paul Meilhat, Morgan Lagravière ou encore Thomas Ruyant, tous présents lors du dernier Vendée Globe.

 

La Transat Jacques Vabre avec Erwan Leroux
Un nouveau duo a été annoncé hier pour la Transat Jacques Vabre. Il s’agit de l’équipe que va former Vincent avec Erwan Leroux. Le skipper de FenêtréA – Mix Buffet a en effet proposé à Vincent de l’accompagner sur la Transat qui ralliera en novembre prochain Le Havre à Salvador de Bahia (départ le 5 novembre). Une proposition que Vincent a tout de suite acceptée. Le skipper qui a mis entre parenthèses son IMOCA pour se consacrer à la recherche de partenaires pour un projet Ultim sait combien cette expérience peut être enrichissante sportivement. Car le bateau que le duo va mener vers le Brésil est un multicoque de 50 pieds (15,23 mètres). S’il est bien plus petit que les Ultim (ils atteignent plus de 30 mètres de long), le Multi50 d’Erwan Leroux est une « machine » assez ressemblante dans le fonctionnement et les sensations qu’il peut procurer. Avec ses trois victoires de Transat Jacques Vabre au compteur, Erwan Leroux est l’un des grands animateurs de cette classe Multi 50. Vincent, qui compte quant à lui deux victoires en IMOCA à bord de PRB (l’une avec Jean Le Cam et l’autre lors de la dernière édition avec Sébastien Col), retrouve chez Erwan l’esprit de compétition qui l’anime. « Erwan et moi, nous sommes sur la même longueur d’ondes. Lorsqu’on part sur un bateau faire une course, c’est dans l’idée de la gagner. Pour moi, ce n’est pas un hasard s’il est un peu le référent de la classe depuis plusieurs années. C’est un honneur d’embarquer avec lui. Je vais faire tout ce qu’il faut pour être à la hauteur du projet et du personnage. Je suis content de découvrir un nouveau support. Notre sport affiche une vraie diversité et ce serait dommage de ne pas profiter, quand on en a l’occasion, d’en parcourir tout le panel » explique le nouveau co-skipper de Fenêtréa Mix Buffet.