Après avoir pu effectuer la réparation sur la quille de PRB, Vincent Riou a quitté le Cap ce matin vers 9h (heure française). Il a 6 500 milles à parcourir pour rejoindre la France qu’il devrait atteindre juste avant Noël.

Interview de Vincent quelques heures après son départ du Cap :
« Nous avons une longue route à parcourir pour rentrer. Nous nous organisons pour une vie à trois dans un espace conçu pour un solitaire (Vincent est parti avec deux équipiers dont Nicolas Andrieu, membre de son équipe technique). Nous avons hâte que la température monte un peu car nous sommes dans un courant froid et même si on est en Afrique du Sud, il fait frais à l’intérieur du bateau.
Nous espérons être au portant dès la fin de la nuit. Nous serons à l’équateur dans une dizaine de jours. Nous n’avons pas arrêté de bosser pour pouvoir partir aujourd’hui. Nous sommes contents d’avoir pu respecter le timing que nous nous étions fixés. Mais je dois avouer que la pression est encore là. C’est comme ça. Abandonner fait partie du jeu, on sait que cela peut arriver. Mais ça ne va pas se gérer en quelques jours. Il va falloir du temps. »