Depuis son abandon mardi, Vincent a mis le cap vers l’Afrique du Sud. Ralenti par une dorsale anticyclonique, le skipper de PRB ne devrait rejoindre Cape Town que dimanche matin. Il est à 350 milles du port sud-africain et n’a actuellement que 6 nœuds de vent. Vincent devrait retrouver un flux plus soutenu dans la soirée.

Une partie de l’équipe technique (Jean-Marc Failler, Jacques Fort et Nicolas Andrieu) a quitté la France aujourd’hui pour aller accueillir PRB. Les membres du Team seront sur place dès ce soir et ont déjà organisé une bonne partie de la logistique depuis leur base de Port La Forêt. L’objectif est de sortir PRB rapidement de l’eau pour pouvoir démonter la quille et effectuer la réparation nécessaire. Vincent reprendra ensuite la mer en convoyage avec Nicolas Andrieu. Il pourrait mettre un peu plus de deux semaines pour rallier Port La Forêt.

Au Cap, Vincent ne sera pas seul puisqu’il y retrouvera un autre déçu du Vendée Globe : Morgan Lagravière. Le skipper de Safran a été lui aussi contraint à l’abandon hier suite à la casse d’un safran. Le jeune réunionnais devrait mettre pied à terre avant Vincent. Il était en effet plus proche de l’Afrique du Sud au moment de son avarie.