En ligne de mire, le départ du Vendée Globe en novembre prochain. Il sera le seul vainqueur de cette course mythique à s’aligner sur l’édition 2016-2017 avec son sponsor historique, PRB.

Mais avant cela, le skipper breton amorce une saison chargée qui débute par un chantier pour le 60’ PRB. Depuis son retour du Brésil, le monocoque est entre les mains expertes de l’équipe PRB dirigée par Jean-Marc Failler : optimisation de l’ergonomie et nouvelle décoration sont notamment au programme pour ces quelques semaines à l’abri dans le hangar de Port La Forêt.

La remise à l’eau de PRB est prévue mi-mars. Vincent Riou entamera son programme de préparation par des stages d’entraînement à Port-la-Forêt avant de se frotter à ses adversaires lors de deux transats enchainées. Un programme intense avant le tour du monde mais indispensable selon le skipper du monocoque orange. « C’est une année très chargée sur le plan de la navigation. Mais je n’ai pas hésité à mettre sur pied mon programme. Je n’ai rien mis en option, j’ai choisi le menu entier ! Ces deux transats, l’une qui nous mènera vers les Etats –Unis, l’autre qui nous fera revenir en France, sont les meilleurs atouts en vue du Vendée Globe. C’est l’année où il faut naviguer, observer ses adversaires. Je connais mon bateau mais suite à la transat Jacques Vabre victorieuse avec Seb Col, j’ai encore quelques points de développement que je veux travailler et valider. Pour toutes ces raisons, ces transats sont le laboratoire parfait pour ma préparation » explique Vincent.

Le premier rendez-vous de la saison sera donné à Saint-Malo du 20 au 23 avril pour le prologue de The Transat qui ralliera la cité corsaire à Plymouth, à la pointe sud de l’Angleterre.

La flotte s’élancera ensuite pour une transatlantique de 3 500 milles, face aux vents, pour rejoindre New-York. Ce sera The Transat (ex-Transat Anglaise). Le coup d’envoi de cette traversée de l’Atlantique Nord sera donné le 2 mai. Vincent affrontera les autres leaders de la classe IMOCA, ceux qui seront certainement ses plus sérieux adversaires pour le Vendée Globe. Sébastien Josse (Edmond de Rothschild), Jean-Pierre Dick (St Michel Virbac), Paul Meilhat (SMA), Armel Le Cléac’h (Banque Populaire VIII) ont en effet annoncé leur participation à la course en solitaire. The Transat constituera donc une belle entrée en matière dans cette riche saison. « The Transat est une course mythique. Elle est particulièrement difficile à la fois pour les hommes et les bateaux. C’est l’occasion de rencontrer des vents forts et une mer formée, le tout en course. Et puis, si le plateau n’est pas très large, il réunit les meilleurs. On devrait bien se régaler sur le plan de la compétition » commente avec envie le skipper de PRB.

Le 29 mai, soit quelques jours seulement après l’arrivée de The Transat, Vincent Riou prendra la direction retour vers l’Europe, toujours en course. Un parcours entre New-York et Les Sables d’Olonne vient en effet de voir le jour. Après une dizaine de jours de course, dans le sens des vents cette fois, les monocoques devraient remonter le fameux chenal des Sables aux alentours du 9 juin. Une arrivée hautement symbolique, cinq mois seulement avant la 8ème édition du Vendée Globe. « Cette course, je l’ai soutenue tout de suite. C’est important de pouvoir s’offrir les moyens de revenir en course. Et puis, nous arrivons aux Sables, la ville du Vendée Globe mais aussi la ville de mon partenaire PRB. L’arrivée sera, je le sais, une belle fête » termine Vincent.

Un programme dense et intense pour Vincent Riou qui a prévu un deuxième chantier pour son bateau à l’issue de ces deux transats. En août, il reprendra le chemin de l’entrainement. Vincent est insatiable à l’image de sa soif de victoires. Après avoir tout remporté en 2015 (Artemis Challenge, Rolex Fastnet Race et Transat Jacques Vabre), ses ambitions sont claires : être le premier à entrer dans le chenal des Sables en janvier 2017 !

Le skipper de PRB sera demain à Paris pour la conférence de presse du Vendée Globe qui lancera le compte à rebours vers le tour du monde.

Le calendrier 2016 :
Mi-mars : mise à l’eau du bateau et stages d’entraînement
20 au 23 avril : prologue The Transat Saint-Malo – Plymouth
02 mai – 13 juin : The Transat Plymouth – New-York
29 mai – 9 juin : New-York – Vendée/Les Sables d’Olonne
Juillet – août – septembre : chantier - stages d’entraînement
Octobre : présence sur le village du Vendée Globe
6 novembre : départ de la 8ème édition du Vendée Globe