A la lutte avec Banque Populaire (deuxième à 9,6 milles) et Queguiner (troisième à 15,36 milles), le duo de PRB savait qu’il valait mieux être devant pour éviter le plus fort du vent à venir. Désormais au reaching dans 20 nœuds et sur une mer moins formée, le monocoque orange évolue dans des conditions plus maniables et affiche de belles moyennes : 15 nœuds moyen au relevé de 15h. Banque Populaire, nouveau né chez les IMOCA, profite de ces conditions pour pousser un peu plus le curseur : 17,2 nœuds moyen. « Je ne pense pas que nous allons avoir beaucoup plus de vent. Je crois que c’est le tarif pour les prochaines 24 heures. Pour Banque Populaire, c’est normal qu’il aille plus vite, c’est un peu les conditions idéales pour les « foilers » » analyse Vincent.

A bord du 60’ vendéen, la lutte avec les duos Le Cléac’h / Tabarly et Eliès / Dalin est vécue comme stimulante. Elle est aussi sans surprise car Vincent qualifait avant le départ ces deux équipages comme ses plus sérieux adversaires.
« Nous sommes juste positionnés devant la baston. Ca valait le coup de faire avancer vite et bien le bateau ces dernières heures. On en tire tous les bénéfices. Disons que l’horizon est comme dégagé pour nous. Je pense que nous sommes bien placés pour la suite. Sans aucun doute, le plus dur est fait » poursuit le skipper du 60’ vendéen. Après quatre jours éprouvants, les hommes de PRB commencent à prendre du plaisir. « Nous allons aller tout droit, ça va avancer vite. On ne va faire qu’allonger la foulée, on commence à être en forme » ajoute le skipper de PRB.

La perspective de faire tomber les cirés et de naviguer en t-shirt dans 24 heures redonnent aussi le sourire à Vincent et Seb qui ont du cohabiter avec l’humidité depuis la première nuit de course. Le rythme commence enfin à s’installer à bord de PRB. Sébastien a même fait son premier vrai repas depuis le début… Le signe d’une nouvelle transition : celui du véritable passage en mode régate !


CLASSEMENT du 29/10/2015 à 15H :

1- PRB (Vincent Riou / SebCol )
2- Banque Populaire VIII (Armel Le Cleac’h / Erwan Tabarl) à 9,6 milles
3- Queguiner – Leucémie Espoir ( Yann Elies / Charlie Dalin ) à 15,36 milles
4 – SMA (Paul Meilhat / Michel Desjoyeaux) à 40,30 milles
5 – Initiatives Cœur (Tangy de Lamotte / Sam Davies) à 113,11 milles

La suite du classement ici