CHIFFRES CLÉS :         

28 années de sponsoring

5 skippers PRB

5 IMOCA construits

7 participations au Vendée Globe

2 victoires en 2000 (Michel Desjoyeaux) et 2004 (Vincent Riou)

 

 

L’histoire de PRB avec la voile a débuté il y a presque 30 ans lorsque la marque, sur un coup de cœur, choisi d’accompagner le navigateur Jean-Yves Hasselin qui se prépare à prendre le départ du Vendée Globe. Simple mécénat de quelques milliers d’euros à l’époque, la PME vendéenne était loin d’imaginer qu’elle écrivait là les premières lignes de son incroyable saga avec la voile. Jean-Jacques Laurent se souvient d’ailleurs de cette amusante anecdote, « Au moment de couper la ligne, Jean-Yves se rend compte qu’il a oublié sa veste de quart. Je lui file alors la mienne. Il y avait dedans mes clés de voiture, ma carte bleue et mon chéquier. J’ai tout récupéré à son retour ! » Soit 153 jours, 5 heures et 45 minutes plus tard. Temps qu’il aura fallu au nantais pour achever son tour du monde, 40 jours après le vainqueur Alain Gautier. Mais qu’importe, le skipper PRB avait accompli son rêve puisant au plus profond de lui les ressources nécessaires pour boucler la boucle.

 

Est ensuite venu le temps d’Isabelle Autissier. Seule femme aujourd’hui à avoir porté les couleurs de l’entreprise vendéenne. Ensemble PRB et la navigatrice se sont alignés au départ du Vendée Globe 1996 avec un nouveau 60 pieds, le premier de l’histoire à quille basculante. Classée hors-course en raison de son arrêt à Cape Town pour réparer un safran cassé, Isabelle franchira la ligne d’arrivée aux Sables d’Olonne, 4 jours seulement après le gagnant Christophe Auguin. Engagée quelques années plus tard sur la course en solitaire autour du monde, l’Around Alone, Isabelle sera victime d’un terrible chavirage et c’est Giovanni Soldini, un autre concurrent qui viendra la secourir. Elle choisira alors de suivre d’autres voies et devient en 2009 Présidente du WWF-France. 

 

Michel Desjoyeaux lui succédera alors, prenant la barre d’un nouvel IMOCA construit dans la perspective du Vendée Globe 2000. Après plus de 93 jours en mer et un âpre duel face à Ellen MacArthur dans la remontée de l’Atlantique, le skipper PRB s’adjugera la victoire offrant à la PME vendéenne sa première consécration sur le tour du monde en solitaire, sans escale ni assistance. Quelques mois après son sacre, Michel Desjoyeaux signera un contrat avec un autre sponsor. PRB choisira alors Vincent Riou pour le remplacer à barre de l’IMOCA.

 

Passé de préparateur aux côtés de Michel Desjoyeaux à skipper, Vincent portera durant 17 ans les couleurs de PRB sur toutes les mers du globe. Au départ du Vendée Globe 2004 avec le monocoque vainqueur de la précédente édition, Vincent Riou franchira le premier la ligne d’arrivée aux Sables d’Olonne battant le record de presque 6 jours. Une victoire qui fera entrer PRB dans la légende en devenant la première entreprise à remporter par 2 fois cette course. Un record jamais égalé à ce jour.

 

Engagé avec PRB sur trois autres campagnes de Vendée Globe, Vincent Riou n’aura jamais l’occasion de réitérer son exploit. Il terminera troisième ex aequo en 2008 après avoir porté secours à Jean Le Cam au Cap Horn, puis jouera de malchance en 2012 et 2016 où il sera contraint d’abandonner après avoir percuté un OFNI. Mais son histoire avec l’entreprise vendéenne ne se résume pas uniquement au Vendée Globe. Ensemble Vincent et PRB ont en effet pris part aux courses les plus mythiques comme la Rolex Fastnet Race, la Route du Rhum ou bien encore la Transat Jacques que le skipper a remporté à deux reprises (2013 avec Jean Le Cam et 2015 avec Sébastien Col).

 

Ne souhaitant pas prendre le départ « de trop », le Finistérien décide, au retour de la Route du Rhum 2018 conclue en quatrième position, de ne pas s’engager sur un nouveau projet Vendée Globe, mettant ainsi un terme à son incroyable aventure avec PRB. Comme la tradition le veut, Vincent glissera à Jean-Jacques Laurent le nom d’un potentiel successeur… Un certain Kevin Escoffier, membre de l’équipe technique au moment de la construction de son plan Farr en 2006. Cinquième skipper à porter les couleurs de l’entreprise vendéenne, Kevin prendra le départ de son premier Vendée Globe le 8 novembre prochain, le 8è pour PRB. Une longévité parmi les plus rares dans le milieu de la course au large !

 

190730 YR polaRYSE PRB 1407