Aux couleurs de Toyota France Compétition et de PRB, Ronan Chabot et Gilles Pillot ont vécu une journée à la hauteur du plus extrême des rallye-raids. Composant avec les éléments, l’équipage n°316 s’est extirpé de la spéciale la plus sélective du Dakar 2016.

Eprouvés mais déterminés, Ronan Chabot et Gilles Pillot continuent d’animer les débats du 38e rallye Dakar. Au volant de leur Toyota Hilux Dakar 2016, l’équipage a signé une entame de 11e spéciale de premier plan. « Nous étions dans le bon rythme. Nous avons remonté plusieurs concurrents et bien roulé », explique Ronan Chabot dont le chrono final ne reflète pas le niveau de performance. Contraint à une séance de mécanique de 45 minutes par plus de 40°C, l’équipage a en effet dû remplacer une transmission au KM 150. « La piste était très cassante. Il fallait également composer avec les camions qui étaient mélangés aux voitures et creusaient les trajectoires », détaille encore le pilote Vendéen.
Epreuve par définition imprévisible, le rallye Dakar se révèle conforme à sa réputation au cours de cette 2e semaine de compétition. « Nous avons appris à changer une transmission sur la piste, même si nous avons laissé beaucoup d’énergie dans la manœuvre. Il s’agit d’une pièce exposée, soumise à des contraintes inouïes aux vitesses auxquelles nous roulons. »
Se jouant par la suite des pièges d’une étape d’endurance alternant les cailloux, le fesh-fesh (poussière de sable) et les gués dont la hauteur d’eau avait provoqué la mise hors circuit de la batterie hier, le duo Chabot-Pillot vit une « vraie » semaine de Dakar. « Nous y sommes ! Les péripéties qu’elles soient liées à la mécanique, à des erreurs de navigation ou à des fautes de pilotage concernent toutes les équipes, analyse Ronan Chabot. Nous apprenons pour mieux anticiper demain, grâce aussi à une équipe Overdrive positive, sportive et compatissante ». Véritable aventure humaine, le rallye Dakar reste avant tout un sport mécanique !
Ronan et Gilles s’attaquent aujourd’hui à une longue étape entre San Juan et Villa Carlo Paz (481 km de spéciale / 931 km au total). C’est l’avant-dernière étape de ce Dakar 2016.