Les premiers secteurs de dunes ont marqué l’entrée dans la 2e semaine du rallye Dakar. Une variété de terrain associée au franchissement et à la navigation favorable au Team Toyota France Compétition-PRB.

« Il nous faudrait davantage de spéciale comme celle-ci ! », résume Ronan Chabot à l’arrivée de l’étape du jour, les traits marqués par 393 km d’efforts et de concentration. A bord du Toyota Hilux Dakar 2016, l’équipage n°316 a vécu une « vraie journée de Dakar ». Sur un terrain désertique au paysage varié, alternant les portions sablonneuses, les dunettes, l’herbe à chameaux ou encore les oueds et les cailloux, une touche de navigation en plus, le duo Chabot-Pillot affiche sa satisfaction. « Nous comblons les écarts. La voiture se comporte bien dans le cassant sur un terrain que nous découvrons à son volant. Mais il faut rester vigilant, car il est facile de partir à la faute», analyse encore Ronan Chabot, 17e de l’étape.
Malgré un terrain favorable aux buggys deux roues motrices grâce à leur large débattement, le team Toyota France Compétition-PRB poursuit sa progression. « Nous rentrons fatigués, c’est bon signe ! Nous devrions vivre une belle semaine face à une concurrence toujours aussi présente », avec notamment les dunes de Fiambala attendues comme le juge de paix de cette édition 2016 du rallye Dakar.
Aujourd’hui une boucle Belen-Belen de 285 km attend Ronan et Gilles. La fatigue devrait une nouvelle fois se faire sentir à l’arrivée de cette journée qui se déroulera alternativement dans des dunes parsemées de végétation et sur des terrains plus durs. Au programme également, la traversée de lits de rivières. La concentration sera une nouvelle fois primordiale alors que les équipages vont devoir aussi gérer la forte chaleur.