Dessinée autour du Salar d’Uyuni en Bolivie, la plus longue spéciale de l’édition 2016 du rallye Dakar a offert hier une journée de pilotage de haut niveau à Ronan Chabot et Gilles Pillot. L’équipage du Team Toyota France Compétition-PRB a saisi l’occasion pour passer à l’offensive.

« Nous avons roulé fort, résume Ronan Chabot à l’arrivée de la 6e spéciale du rallye Dakar. Nous sommes partis le couteau entre les dents ce matin. Nous avons vécu une belle journée de pilotage sur de grandes pistes vallonnées et rapides avec des virages en glisse. »
Au cœur des paysages enchanteurs et désertiques de la Bolivie, entre volcans et lac salé, l’équipage du Toyota Hilux Dakar 2016 a animé les débats de l’étape, parcourant les 542 km de la spéciale du jour en 5h30, soit une vitesse moyenne de plus de 100 km/h. Le tout à 4000 mètres d’altitude… « Nous avons doublé plusieurs concurrents, avant d’être bouchonnés par Romain Dumas sur le buggy Peugeot », explique encore Ronan Chabot.
Aux avant-postes, l’équipage n°316 a joué également la carte de la solidarité, s’arrêtant pour prêter mains fortes à leur équipier d’Overdrive, Martin Prokop, parti en tonneau. « Personne ne lâche une seule seconde sur la course, ni même un kilomètre. Il faut se battre tout en dosant la prise de risque pour préserver la voiture », poursuivent Ronan Chabot et Gilles Pillot.
Révisée, auscultée et reconditionnée chaque nuit par l’équipe d’assistance du Team Toyota France Compétition-PRB, le Toyota Hilux Dakar 2016 passe à l’offensive !
Aujourd’hui, pour la septième étape de ce Dakar 2016, Ronan et Gilles doivent parcourir 353 kms entre Uyuni et Salta. Des images spectaculaires en perspectives avec la traversée de nombreux rios.