12e étape : Termas Rio Hondo-Rosario (Argentine)
Liaison : 726 km.
Secteur chronométré : 298 km.
Classement étape : 19e.
Classement général : 10e.

Aux portes du bonheur, le team PRB Opteven SMG a assuré l’essentiel sur les pistes de terre et de cailloux de la 12e étape. Leaders des deux roues motrices, Ronan Chabot et Gilles Pillot regardent désormais vers Buenos Aires.

A 24 heures de l’arrivée dans la capitale d’Argentine, la tension monte sur le bivouac du 37e rallye Dakar. Ronan Chabot et Gilles Pillot restent concentrés au terme de la plus longue étape de cette édition. 1024 km parcourus en plus de 13 heures par l’équipage PRB Opteven SMG ! « L’accueil à Rosario est exceptionnel, souligne le pilote vendéen arrivé à la nuit tombée. Le centre-ville est envahi par la foule. Nous avons rejoint le bivouac en roulant au pas. »

A bord de leur buggy n°320, les deux hommes gardent l’avantage sur leur premier poursuivant, Stéphane Peterhansel. En jeu, la victoire en catégorie deux roues motrices. « La spéciale du jour (vendredi, ndlr) nous rapproche du podium. Ses 300 km étaient dessinés dans la végétation, sur des pistes sinueuses, décrit Ronan Chabot. Et d’expliquer : « Nous avions fait le choix de retirer la barre stabilisatrice du buggy. Sur ce type de terrain, la voiture glisse. Son comportement en virage est spectaculaire. »

Après deux semaines de course et 8500 km d’efforts, l’heure est à la modération. « Nous n’avons pris aucun risque. Nous ne sommes plus dans une logique de chrono, mais de gestion de notre avance. Le rallye se joue sur les longues spéciales. Désormais, il n’y a rien à gagner, mais tout à perdre ». Ronan Chabot qui estime encore : « Les écarts sont figés. » Pour le team PRB Opteven SMG, la délivrance interviendra demain (samedi) à Buenos Aires.