8e étape : Uyuni (Bolivie) - Iquique (Chili)
Liaison : 24 km. 
Secteur chronométré : 510 km. 
Neutralisation : 274 km
Classement étape : 17e. 
Classement général : 10e.

L’adrénaline a rythmé la « copieuse » 8e journée du rallye Dakar. Un ultime effort avant la journée de repos pour le team PRB Opteven SMG, qui a rejoint le bivouac d’Iquique au terme de leur escapade bolivienne, théâtre de l’étape marathon.

Entre ciel et terre, Ronan Chabot et Gilles Pillot ont entamé leur journée par un départ en ligne sur le Salar d’Uyuni en Bolivie. Une première pour le rallye en Amérique du Sud. « Après une nuit fraiche, nous avons assisté au lever de soleil sur le lac salé, raconte Ronan Chabot. L’environnement est surprenant. Nous avions l’impression de marcher sur la neige et d’être aux sports d’hiver ! ». Parti en tête de son groupe (les véhicules s’élançant par cinq), l’équipage PRB Opteven SMG sera ralenti dans sa progression par l’éclatement du pneu arrière gauche de son buggy. « Il s’est déchiqueté, explique Ronan Chabot. Nous avons perdu 8 minutes le temps de changer la roue, et surtout de refroidir le pneu pour qu’il ne se consume pas dans la voiture. » Roulant au cap pendant plus de 130 km sur un billard de sel, l’équipage négociera par la suite un passage à plus 4400 m d’altitude dans la Cordillière des Andes.

Débutée hier au Chili, l’étape marathon s’est achevée par un ultime exercice de style. Sur une montagne de sable de 800 m de haut et d’1,7 km de long face à l’océan Pacifique, Ronan Chabot et Gilles Pillot ont fait basculer dans le vide leur buggy SMG n°320. Une descente digne d’un Super G pour les uns, ou d’un col hors catégorie pour les autres. Sensations garanties ! Lancé à pleine vitesse pendant 2 minutes, l’équipage s’en est remis à la dextérité de son pilote à maitriser sa monture.

Un sang-froid qui n’a pas échappé au skipper du monocoque PRB Vincent Riou, venu spécialement accueillir le team PRB Opteven SMG à son arrivée au bivouac chilien d'Iquique. Eprouvés par huit jours de compétition, Ronan Chabot et Gilles Pillot peuvent savourer à présent une journée de repos… la plus longue pour notre équipe d’assistance qui va désormais remettre à neuf le buggy n°320 avant d’aborder la 2e semaine de course.


Le chiffre du jour : 143. C’est le nombre d’abandons toutes catégories confondues depuis le départ du rallye Dakar, soit près de 40% de pilotes qui ont renoncé. En autos, 80 équipages restaient encore en lice à Uyuni (sur 143 au départ de Buenos Aires).