3 janvier 2015

Le team PRB Opteven SMG a satisfait aux traditionnelles vérifications techniques et administratives ce samedi matin au parc des expositions Tecnopolis de Buenos Aires, en Argentine. L’équipage Chabot-Pillot et son buggy n°320 sont désormais parés pour affronter 9000 km d’aventure.

Une ferveur communicative ! Enthousiastes et passionnés, les aficionados argentins sont venus une nouvelle fois en nombre assister à la cérémonie du départ du Dakar. Un évènement organisé à proximité du centre-ville historique de la capitale. Portés par la foule, Ronan Chabot et Gilles Pillot savouraient l’instant. « Le pays vit au rythme du Dakar. La traversée de Buenos Aires reste impressionnante », confie le pilote vendéen, déjà concentré sur la course qui s’élancera de Buenos Aires ce dimanche par près de 30°C. « La cérémonie de départ rappelle que le Dakar reste le plus grand rallye au monde. La passion pour le sport-automobile demeure extrêmement présente en Amérique du Sud. »

Animée par un sentiment de revanche, l’équipe PRB Opteven SMG s’appuie sur une préparation soignée et anticipée. « On va rentrer rapidement dans la course, poursuit Ronan Chabot. La première étape dimanche s’annonce comme une journée de mise en jambe, avant d’affronter un terrain qui devrait davantage convenir à notre buggy. » Face à un plateau riche et varié, le pilote du coléoptère n°320 d’analyser encore : « Le Dakar reste une épreuve sélective qui se joue sur la longueur. Il sera inutile de se précipiter. La course se gagne sur les longues spéciales, au fur et à mesure qu’on avance dans le rallye. »

Le chiffre du jour : 1 000 000, c’est le nombre de spectateurs argentins venus assister sous un soleil estival et dans une ambiance festive et populaire, à la cérémonie de départ du rallye Dakar à Buenos Aires.