« Le Dakar est un événement extraordinaire que nous suivions de loin à travers les performances de Ronan Chabot. Cette année, nous avons eu envie de l’accompagner et sommes devenus co-partenaires de Ronan et de son co-équipier Gilles Pillot ainsi que de Carlos Sainz et Timo Gottschalk. Je retiens que cette épreuve est incroyablement exigeante pour les pilotes et les co-pilotes sur le plan physique. C’est un univers assez proche de la voile puisque c’est aussi un sport mécanique. Tout peut arriver à tout moment. Mais ce que j’ai particulièrement apprécié, c’est la dimension humaine qui prévaut dans le rallye raid. Non seulement le pilote et le co-pilote forment un duo qui marche à l’unisson mais il existe aussi une belle solidarité entre les teams au sein d’une même écurie. Et c’est sans compter sur le dévouement des techniciens qui font tout pour que les équipages atteignent leurs objectifs. Chez PRB, nous aimons cet esprit, c’est aussi celui qui règne dans la voile. Ce Dakar a été une très belle expérience pour PRB » analyse le Président du Directoire de PRB, Jean-Jacques Laurent.

C’est samedi, dans la superbe ville de Valparaiso au Chili que s’est terminée cette 36ème édition. Ronan Chabot et Gilles Pillot finissent 18ème. Au volant de son buggy, le duo a dû gérer plusieurs soucis techniques et n’a pu exploiter totalement sa machine sur son terrain de prédilection : les dunes. « Je ressens un sentiment de satisfaction car nous sommes arrivés au bout. Nous avions fait notre deuil du classement général dès la première semaine et pour cela nous reviendrons en 2015. Je retiens de ce Dakar le beau team que Philippe Gache a mis en place, avec deux autos, une équipe soudée avec de grandes qualités humaines, un bon esprit d’équipe et une grande envie de gagner ! J’ai malheureusement trouvé que ce Dakar manquait de sable et de dunes, nous avons fait beaucoup de montagnes et de rios dans les cailloux, des terrains qui ne conviennent pas à notre machine » expliquait Ronan Chabot à son arrivée lors de la dernière étape.

Pour Carlos Sainz, le Dakar s’est arrêté trop tôt. Le pilote espagnol a effectué une sortie de route fatale pour son buggy lors de la 10ème étape. Il avait joué les trouble-fêtes en tête du classement à plusieurs reprises et en a pris un temps le leadership ! A noter que le vendéen Eric Bernard, parrainé par Vincent Riou termine à une belle 23ème place, seul au volant de sa Nissan. Ce sont les Minis de All4 Racing, ultra-favoris, qui remportent l’épreuve avec le duo franco-espagnol Roma/Perin.

Le Dakar terminé, c’est de nouveau la voile qui va occuper la scène chez PRB dans les mois à venir. Le rendez-vous majeur de la saison 2014 pour le 60’ vendéen sera la Route du Rhum. Le monocoque de Vincent Riou est actuellement en train de regagner les côtes françaises depuis le Brésil à bord d’un cargo. Dès son arrivée, Vincent et son équipe vont lancer le chantier d’hiver histoire d’affûter l’arme qui va permettre au skipper de s’attaquer de nouveau à l’Atlantique. Après la victoire en double il y a deux mois avec Jean Le Cam, Vincent sera cette fois seul à bord.